Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mohammed VI lance à Tanger les travaux de construction de la Maison de développement durable


Vendredi 1 Juillet 2016 modifié le Samedi 2 Juillet 2016 - 00:45

Le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi au quartier Ziaten à Tanger, au lancement des travaux de construction de la Maison de développement durable, une structure innovante destinée à sensibiliser le grand public aux problématiques de l'environnement.




Porté par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, ce projet, d’une enveloppe budgétaire de 12,5 millions de dirhams, témoigne de la place centrale qu’accorde le Souverain au développement humain et à la protection de l'environnement - patrimoine commun de l'Humanité - et Sa conviction que la réalisation d'un développement durable est l'affaire de tous, et que c'est une responsabilité partagée.

Première du genre au niveau du Royaume, cette structure vise à accompagner le programme phare «Tanger Métropole» par un développement humain de la population basé sur la sensibilisation, l’éducation et la formation des enfants, lycéens, acteurs locaux, professionnels industriels, et membres du tissu associatif (associations de quartiers) quant aux enjeux du développement durable, l’objectif étant de participer à la modification des comportements de la société pour pérenniser et mieux partager les ressources naturelles.

La Maison de développement durable, qui sera réalisée sur un terrain de 4.635 m2 dans un délai de 18 mois, comprendra plusieurs ateliers thématiques (énergie renouvelable et efficacité énergétique, gestion et valorisation des déchets, cycle d’eau-littoral, faune-flore : biodiversité, technique green innov), un espace de sensibilisation, d’éducation et d’exposition, un smart space (modules photovoltaïques, éolienne expérimentale, équipement de lampadaires solaires et hybrides, chauffe-eau solaire), un jardin botanique, un espace de compostage, et un lac artificiel.

Espace d’innovation technologique mis à la disposition des jeunes porteurs d’idées et de projets de développement durable, cette Maison sera gérée par l’Association Marocaine pour un environnement durable (AMED).

Ce projet, réalisé dans le cadre d’un partenariat avec la Wilaya de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et l’Agence de promotion et de Développement des provinces du Nord du Royaume (APDN), s’inscrit en droite ligne des efforts du Maroc visant, dans l'intérêt des générations présentes et à venir, à endiguer la menace des changements climatiques, de la surexploitation des ressources naturelles et des pressions exercées sur les éco-systèmes et la biodiversité.

Lancé à la veille de la 22e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Marrakech en novembre prochain, ce projet inédit conforte le choix opéré par le Maroc en faveur d’une transition vers une «économie verte» qui concilie les aspirations légitimes au développement avec les impératifs de durabilité des ressources et de réduction des risques environnementaux.
Vendredi 1 Juillet 2016 - 17:43





Nouveau commentaire :
Twitter