Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Mohammed VI : Le temps est venu de rendre pleinement opérationnel le principe de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes


Samedi 29 Juillet 2017 modifié le Dimanche 30 Juillet 2017 - 16:22

Le temps est venu de rendre pleinement opérationnel le principe de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes, a affirmé le Roi Mohammed VI dans le Discours du Trône adressé samedi soir à la Nation.




Pour ce faire, le Souverain a mis l'accent sur la nécessité d’une application stricte des dispositions de l’alinéa 2 de l’Article premier de la Constitution, alinéa qui établit une corrélation entre responsabilité et reddition des comptes.

« Le temps est venu de rendre ce principe pleinement opérationnel », a souligné le Souverain, affirmant que tout comme la loi s’applique à tous les Marocains, elle doit s’imposer en premier lieu à tous les responsables, sans exception ni distinction, à l’échelle de tout le Royaume.

« Nous nous trouvons à une nouvelle étape de notre action publique : il n’y a pas de différence entre le responsable et le citoyen en termes de droits et d’obligations liés à la citoyenneté, et il n’y a pas lieu de se dérober à ses responsabilités ou de jouir de l’impunité » a insisté le Souverain.

''La notion de responsabilité a-t- elle encore un sens, si celui qui en est dépositaire perd de vue son exigence la plus élémentaire, à savoir la nécessité d’être à l’écoute des préoccupations des citoyens''? Se demande le Souverain.

Le Roi a dans ce sens affirmé ne pas comprendre ''comment un responsable qui ne fait pas son devoir, peut sortir de chez lui, se mettre au volant de sa voiture, s’arrêter au feu rouge, et avoir l’impudence, l’effronterie de lever les yeux sur les passants, ses administrés, ceux qui (et il le sait) sont parfaitement informés de son manque de scrupules''.

« N’ont-ils pas honte, ces responsables qui n’accomplissent pas leur devoir alors qu’ils ont prêté serment devant Dieu, la Patrie et le Roi ? s’est indigné le Souverain. ''Ne conviendrait-il pas de destituer tout responsable à chaque fois qu’on établit une négligence ou un manquement de sa part dans l’exercice de ses fonctions?'', a poursuivi le Roi.

Pour le Souverain, « la charge et l’honneur de servir le citoyen vont de la satisfaction de ses simples demandes jusqu’à la réalisation de projets, quelle qu’en soit l’envergure. Car, comme Je le dis souvent, il n’y a pas de petits et de grands projets. Il n’y a que des projets qui visent à satisfaire les besoins des citoyens ».

Qu’il soit réalisé à l’échelle d’un quartier, d’un douar, d’une ville ou d’une région, ou qu’il concerne tout le pays, un projet a toujours le même objectif : celui de servir le citoyen.'' En ce qui me concerne, Je considère que le creusement d’un puits et la construction d’un barrage revêtent la même importance, dans la mesure où ces réalisations visent le bien-être des citoyens'', a dit le Souverain.
Samedi 29 Juillet 2017 - 23:47





Nouveau commentaire :
Twitter