Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mohamed Fizazi : "Les Marocains vivent mieux que les Algériens à qui nous sommes prêts à donner du pain"


Dimanche 28 Juillet 2013 modifié le Mardi 30 Juillet 2013 - 15:48

Après avoir appelé le président algérien Bouteflika dans une lettre ouverte à rouvrir les frontières entre le Maroc et l'Algérie afin de rassembler les familles maroco-algériennes, qui ont été dispersées et déchirées sur décision du président Boumediene en 1975, le salafiste marocain, Mohamed Fizazi, revient à la charge pour préciser que «Nous n’appelons pas à la réouverture des frontières pour avoir du pain ou du carburant. Dieu merci, le pain nous le distribuons à gauche et à droite et nous sommes prêts à en donner aux Algériens».




« les Marocains vivent mieux que les Algériens bien qu’ils nagent dans des mers de pétrole et du gaz », a lancé le cheikh marocain, appelant de nouveau l'Algérie à faire le choix de la réconciliation pour le bien des deux peuples.

Sur la question du Sahara,Mohamed Fizazi a été encore plus directe: "Le Sahara est une question de vie ou de mort pour tout marocain. Et pour séparer le Sahara du Royaume, il faudra tuer jusqu’au dernier des 40 millions de Marocains», a-t-il assuré, précisant que son message est destiné aux "généraux algériens parce que Bouteflika n’y peut rien et comme vous le savez, il ne détient aucun pouvoir».

Quant aux accusations algériennes sur le haschich venant du Maroc, Fizazi fustige les autorités algériennes, assénant que "c'est l'Algérie qui inonde le Maroc avec le Karkoubi (puissants psychotropes, ndlr)».Selon lui, «un comprimé de Karboubi est plus nocif qu’un quintal de cannabis ».

Mohamed Fizazi a par ailleurs dénoncé la campagne d'une "rare violence" déclenchée contre lui par les médias algériens, notamment, la chaîne Al Nahar des "services algériens". "Cette chaîne m'a couvert de boue parce que j'ai osé dire la vérité".

Alors qu’il était hospitalisé à Paris, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a été interpellé, en mai dernier, par Mohamed Fizazi, pour qu’il « se réconcilie avec le peuple marocain". "Vous irez rejoindre le Très Haut prochainement, vous êtes âgé et malade, faites justice envers le Maroc, tant que vous le pouvez encore, car devant l’Eternel, vous ne saurez vous justifier par de quelconques pressions sur vous de quelconques généraux de votre armée », lui avait-il écrit.

« Devant Dieu, rien ne vous sera bénéfique sauf vos bonnes actions ici bas, et les meilleures dans votre cas, seraient de cesser d’alimenter les séparatismes et les guerres au Sahara marocain et de rouvrir la frontière terrestre pour permettre aux familles déchirées par vos contraintes, de se réunir », avait lancé le cheikh au président algérien.

Mohamed Fizazi a quitté la prison en 2011 après avoir purgé 8 ans de réclusion dans le cadre des attentats meurtriers de Casablanca en 2003. Il avait été gracié par le Roi Mohammed VI. Après sa sortie de prison, il s’est reconverti en conférencier.

Prônant depuis un islam tolérant, Mohamed Fizeau parcourt les villes marocaines où, à l’invitation des facultés et des ONG, il anime des débats et donne des conférences.

Dimanche 28 Juillet 2013 - 11:15

Par Atlasinfo





1.Posté par bra le 29/07/2013 04:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salem a tous que le magreb soit unis entre frere marocai et algerien

2.Posté par bra le 29/07/2013 04:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salem a tous vive le magreb unis

Nouveau commentaire :
Twitter