Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mohamed Cheikh Biadillah élu président de l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée


Mardi 3 Février 2015 modifié le Mardi 3 Février 2015 - 23:19

Le président de la Chambre des conseillers, M. Mohamed Cheikh Biadillah, a été élu, mardi, président de l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM) au terme de sa 9ème session plénière tenue depuis lundi dans la Principauté de Monaco.




Mohamed Cheikh Biadillah
Mohamed Cheikh Biadillah
M. Biadillah a été élu à l'unanimité pour un mandat de deux ans (2015-2016) à la tête de cette organisation internationale, née en 2005 et ayant pour objectif de renforcer la coopération politique, économique et sociale entre les pays méditerranéens afin de favoriser la création d'un espace de paix et de prospérité pour tous les peuples de la Méditerranée.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Biadillah a exprimé ses remerciements pour la confiance placée en lui par les membres de l'assemblée, ainsi que sa détermination à œuvrer pour le renforcement des principes et des objectifs nobles de l'APM, en harmonie avec la stratégie de l'assemblée pour la période 2013-2017.

La présidence marocaine de l'APM entend également répondre "aux priorités de la période actuelle, en particulier la promotion de l'esprit de dialogue culturel basé sur la tolérance et la coexistence pacifique et la lutte contre toutes les formes d'intégrisme, en plus du renforcement des initiatives visant l'établissement de la paix dans le Proche-Orient et la coopération Sud-Sud".

A cet égard, M. Biadillah a fait part de son intention "d'associer les pays d'Afrique subsaharienne dans les travaux de l'APM sur des dossiers et problématiques dépassant le cadre géographique de la zone méditerranéenne, tels l'immigration clandestine et la lutte contre le terrorisme".

Le Maroc œuvrera aussi, au niveau de l'APM, à l'encouragement des échanges humains, académiques, scientifiques, culturels et technologiques, en plus d'apporter l'appui aux politiques en lien avec la protection de l'environnement et le développement des énergies renouvelables, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le président de la Chambre des conseillers et président de l'APM a mis l'accent sur le contexte politique, sécuritaire, économique et humanitaire critique que traverse la région euro-africaine, notant que cette situation nécessite une multiplication des efforts en vue de renforcer la coopération et la solidarité entre les rives nord et sud de la Méditerranée et élaborer une vision participative plus large basée sur la préservation des intérêts communs et la création d'un espace de prospérité au profit des peuples de la région.

M. Biadillah a notamment souligné l'importance du défi sécuritaire, qui ne peut être relevé sans garantir la paix juste et globale, la démocratie, l'équité sociale et la dignité des citoyens des pays méditerranéens. Il a également mis en exergue la nécessité de favoriser une coopération économique solide, qui prenne en considération les intérêts de l'ensemble des partenaires du Nord et du Sud de la Méditerranée, en vue de réussir le pari d'un développement respectueux de l'environnement.

Cette séance de clôture a porté aussi sur la nomination des membres du bureau de l'APM ainsi que la remise du Prix de l'APM pour 2014, décerné notamment au Prince El Hassan Bin Talal, président de l'Institut royal des études interconfessionnelles en Jordanie, Jubran Tawil, ambassadeur de la Palestine à Malte et à plusieurs autres personnalités.
Mardi 3 Février 2015 - 22:52





Nouveau commentaire :
Twitter