Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mis en examen pour avoir demandé une "inflation" à Rachida Dati


Vendredi 29 Octobre 2010 modifié le Vendredi 29 Octobre 2010 - 23:33




Rachida Dati a reçu un e-mail faisant allusion à son lapsus sur
Rachida Dati a reçu un e-mail faisant allusion à son lapsus sur
On ne badine pas avec les élus de la République ! Un habitant de la Drôme a été mis en garde à vue, déféré devant le parquet puis placé sous contrôle judiciaire pour avoir envoyé un e-mail à Rachida Dati lui demandant une "inflation". Une mauvaise blague, faisant référence au lapsus de l'élue européenne qui avait parlé de "fellation" à la place d'"inflation" sur le plateau de dimanche +, le 26 septembre dernier sur Canal+.

L'homme "a été arrêté au saut du lit par les hommes de la section valentinoise de la police judiciaire de Lyon : "Son appartement a été perquisitionné, son ordinateur saisi et il a été placé en garde à vue", raconte le Dauphiné Libéré qui a révélé l'affaire.


Âgé d'une quarantaine d'année, l'homme "a l'interdiction d'entrer en contact avec la victime et comparaîtra le 3 décembre pour outrage à personne chargée d'une fonction publique", écrit le Dauphiné. Le procureur de la République de Valence, cité par le quotidien régional, estime que tout cela est normal : "L'outrage est caractérisé dès lors qu'une expression est de nature à rabaisser la considération réservée à une personne publique. En l'espèce, c'est Mme Dati en tant que députée européenne, qui est visée à travers sa messagerie." L'avocat de la défense estime au contraire qu'il s'agissait d'un message privé adressé à la personne et non pas à l'élue...


Vendredi 29 Octobre 2010 - 11:46

(Source Le Point)




Nouveau commentaire :
Twitter