Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Migration et de lutte contre le terrorisme: Cherki Drais expose à Lisbonne la stratégie marocaine


Mardi 19 Mai 2015 modifié le Mercredi 20 Mai 2015 - 10:44

Le ministre délégué à l'Intérieur, M. Cherki Drais, a exposé mardi à Lisbonne, la stratégie marocaine en matière de gestion des flux migratoires et de lutte contre le terrorisme et le crime organisé.




M. Drais qui s'exprimait à l'occasion de la 16ème Conférence des ministres de l'Intérieur de la Méditerranée occidentale (CIMO), a mis l'accent sur la particularité de la nouvelle politique migratoire, initiée par le Roi Mohammed VI, ainsi que les efforts du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, invitant les pays membres de la CIMO à poser les jalons d'un véritable partenariat fondé sur la responsabilité partagée.

Le ministre délégué a, de même, relevé que le Royaume, adhérant à l'approche globale et intégrée telle que développée dans le cadre du processus de Rabat sur le Dialogue euro-africain sur la migration et le développement, a initié, sur Hautes orientations de SM le Roi, une réforme importante de sa politique migratoire.

Dans ce sens, l'Initiative royale a été une étape fondatrice pour reconfigurer les différents leviers de la gouvernance migratoire qui s'est déclinée à travers des actions fortes et d'ouverture envers les migrants, notamment par l'opération exceptionnelle de régularisation de la situation des étrangers en situation de séjour irrégulier au Royaume, a-t-il expliqué. Il a tenu également à préciser que le Maroc est le premier pays de la rive sud de la Méditerranée à avoir mis en œuvre un modèle dynamique de gestion migratoire, dans sa globalité, en privilégiant les mécanismes de prévention, de protection des victimes, de lutte opérationnelle contre les réseaux de trafic ainsi que de la sécurisation des frontières terrestres et des littoraux.

S'agissant de la lutte contre le terrorisme, M. Drais a réaffirmé que l'action répressive et sécuritaire unilatérale ne peut, à elle seule, constituer une réponse au fléau du terrorisme au demeurant complexe et transnational. Il a rappelé à cette occasion que le Royaume a adopté une approche proactive et multidimensionnelle, associant, en plus des aspects préventif et sécuritaire le développement socio-économique à travers notamment l'Initiative nationale pour le développement humain initiée par SM le Roi depuis 2005, ainsi que la restructuration du champ religieux pour une meilleure promotion de l'Islam ouvert et tolérant.

Sur le plan opérationnel, M. Drais a souligné que l'action préventive des services de sécurité et l'échange d'informations avec les pays amis, ont permis le démantèlement de plusieurs cellules de recrutement et d'acheminement des combattants terroristes vers les foyers de tension et l'avortement de plusieurs tentatives d'attentats terroristes.

Pour ce qui est de la lutte contre le trafic de stupéfiants, M. Drais a appelé les pays partenaires de la CIMO à se concerter davantage pour lutter contre les narcotrafiquants et à renforcer le développement de mécanismes communs permettant de consolider la collaboration en matière de lutte contre le trafic de drogues par voies aérienne, maritime et terrestre.

Le ministre délégué a souligné, par ailleurs, que les défis sécuritaires appellent à l'adoption d'une politique sécuritaire cohérente et concertée entre les Etats à travers la mise sur pied de mécanismes appropriés notamment la réactivation du Groupe de suivi et les points focaux nationaux. L'objectif étant de hisser les relations entre les pays de la CIMO à un stade stratégique dans un esprit de partenariat et de responsabilité partagée, a-t-il précisé, lors de cette rencontre à laquelle a pris part l'ambassadeur du Maroc à Lisbonne, Karima Benyaich.

La conférence des ministres de la Méditerranée occidentale, créée dans le cadre du Dialogue 5 + 5, est un forum informel de concertation multilatérale, entre les pays de la rive nord de la Méditerranée (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et du Maghreb (Maroc, Libye, Algérie Mauritanie et Tunisie) sur des thèmes liés à la coopération sécuritaire notamment la lutte contre le terrorisme, le trafic des stupéfiants, l'immigration illégale et la gestion des crises.

Le Maroc avait déjà abrité deux réunions de la CIMO, respectivement en avril 1996 et octobre 2005 ,

M. Drais a conduit une délégation composée notamment de MM. Driss El Jouahri et Hamid Chabar, respectivement Wali, directeur général des affaires intérieures et Wali, directeur de la coopération internationale au ministère de l'Intérieur.

Mardi 19 Mai 2015 - 17:33





Nouveau commentaire :
Twitter