Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Migrants: Sijilmassi souligne l'importance d'établir un équilibre entre les dimensions sécuritaires et de développement


Lundi 11 Mai 2015 modifié le Mardi 12 Mai 2015 - 15:59

Le secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée (UpM), Fathallah Sijilmassi a affirmé, lundi à Lisbonne, que l'ensemble des pays de la Méditerranée s'accordent sur la nécessité de se mobiliser et d'établir un équilibre entre les dimensions sécuritaires et de développement, pour faire en sorte que le développement, la paix et la stabilité soient durables dans la région.




"En en Méditerranée, où se posent des défis importants comme les flux d'immigration, il y a unanimité sur la nécessité d'abord de l'action, de la mobilisation et d'un équilibre entre les dimensions sécuritaire et de développement, des conditions qui sont fondamentales pour faire en sorte que le développement, la paix et la stabilité soient durable en Méditerranée", a-t-déclaré à l'agence MAP, à l'issue du 2ème Sommet des présidents des parlements de l'UpM,.

Le SG de l'UpM a par ailleurs indiqué que le sommet des présidents de l'Assemblée parlementaire (AP-UpM), qui se tient pour la deuxième fois après une première édition à Marseille en 2013, est extrêmement important, soulignant que la régularité de ces sommets au niveau politique revêt une grande importance pour le renforcement de la dimension parlementaire de l'Union pour la Méditerranée.

Il s'est félicité à cet égard de la mobilisation des parlements des pays membres de l'Union, du fait que cette dynamique parlementaire est essentielle pour accompagner tout le processus de renforcement du partenariat entre les deux rives de la Méditerranée.

Le sommet qui coïncide avec le 20ème anniversaire du processus de Barcelone, intervient aussi pendant l'année où l'Union européenne est en train de réviser sa politique européenne de voisinage en menant des consultations actives, a-t-il fait savoir, rappelant dans ce sens la tenue de la conférence ministérielle informelle des ministres des Affaires étrangères qui s'est déroulée à Barcelone 13 avril avec la participation du Maroc.

Pour M. Sijilmassi, ce sommet fait également partie des consultations entre les deux rives au niveau parlementaire.

Le sommet qui se tient à l'invitation de la Présidente du Parlement portugais et présidente en exercice de l'Assemblée parlementaire de l'UpM (AP-UpM), Maria da Assunçao Esteves, connait la participation des présidents des parlements des 44 pays membres de l'UpM dont le Maroc.

Créée lors d'un sommet tenu à Paris en juillet 2008, l'Union pour la Méditerranée a fini par absorber le partenariat euro-méditerranéen (dit aussi Euromed ou processus de Barcelone), qui existait depuis 1995 et conférait à la région un cadre de coopération multilatéral.

La déclaration de Barcelone avait proclamé trois séries d'objectifs: partenariat politique et de sécurité, partenariat économique et financier, et partenariat social, culturel et humain.

L'AP-UpM, dont le Maroc fait partie, est l'organe parlementaire de l'Union et qui a pour rôle de fournir un cadre pour une coopération multilatérale entre les représentants élus de l'UE et ceux des pays partenaires du sud de la Méditerranée. Il vise aussi à impulser le développement du partenariat euro-méditerranéen, exercer un contrôle sur les actions et projets de ce partenariat et adopter des résolutions et recommandations, à l'intention des conférences ministérielles de l'UpM.
Lundi 11 Mai 2015 - 20:07

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter