Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mieux prévenir les inondations


Jeudi 17 Juin 2010 modifié le Jeudi 17 Juin 2010 - 23:54

Aurait-il été possible d'éviter les morts lors des inondations à Draguignan ? La France a encore beaucoup de progrès à faire en termes de prévention et d'alerte.




Mieux prévenir les inondations
Moins de 4 mois après les inondations meurtrières sur le littoral atlantique de la tempête Xynthia, on peut se demander comment il est possible de voir encore des inondations aussi meurtrières. Qui plus est, dans le pourtour méditerranéen où on a l'habitude des orages violents et des fortes pluies d'été.

Le pourtour méditerranéen est en effet habitué à de fortes pluies, à cause des reliefs (au pied des Alpes ou au pied du Massif Central) qui fait ruisseler l'eau dans les vallons. Il y a aussi la démographie, l'occupation du territoire, de plus en plus de villages bitumés. Draguignan cumule ces facteurs, ce qui devrait favoriser une culture de prévention des risques, mais cela n'a vraiment pas marché.

Dans ce vallon, traversé par la Nartuby, il y a une carte des inondations. Si ça déborde, toute la ville de Draguignan est submergée, la carte est très frappante. La ville aurait donc pu mettre en place des règles de précautions.

Certes, la crue de cette semaine est extraordinaire, apparemment il n'y en n'a pas eu depuis près de 200 ans. Mais on ne peut pas dire qu'on ignore aujourd'hui le risque : à Draguignan, entre 1984 et 2000, il y a eu 8 déclarations de catastrophes naturelles pour inondations, ce qui fait un tous les deux ans quand même !

Et malgré tout ça, les cours d'eau qui ont débordé hier, la Nartuby et l'Argens dans lequel elle se jette, ne sont pas surveillés, pas encore. Le plan est à l'étude, mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a cruellement manqué hier.

Pour mieux surveiller les cours d'eau, l'idéal est de mettre dans des endroits stratégiques des petits capteurs sur les berges. Quand le capteur est submergé, il envoie un message. Placés sur tous les affluents du même bassin versant, ils permettent de voir venir et de lancer une alerte si les crues sont simultanées sur les affluents. L'Etat et les élus devraient assumer leurs responsabilités pour mettre les habitants en sécurité.

L'info en plus : Le Sénat a publié hier un pré-rapport sur la tempête Xynthia, soulignant que les déficiences dans la prévention des inondations concernent deux communes sur trois.

Jeudi 17 Juin 2010 - 23:23

Source: Europe1




Nouveau commentaire :
Twitter