Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Microcrédit : trois millions de bénéficiaires au Maroc à l'horizon 2020 (El Azami)


Jeudi 11 Octobre 2012 modifié le Vendredi 12 Octobre 2012 - 08:45




Idriss El Azami El Idrissi
Idriss El Azami El Idrissi
La stratégie nationale de la micro-finance projette, à l'horizon 2020, de servir plus de 3 millions de bénéficiaires pour un montant global de crédits de 25 milliards de dirhams, a affirmé, jeudi à Skhirat, le ministre délégué chargé du Budget, Idriss El Azami El Idrissi.

"Des actions sont envisagées en faveur d'un maillage plus complet du territoire national avec une implantation prioritaire dans les zones de pauvreté, surtout en zones rurales", a indiqué M. El Azami, à l'ouverture du premier symposium international de la micro-finance au Maroc, marqué par un message adressé aux participants par le Roi Mohammed VI, dont lecture a été donnée par la Conseillère du Souverain, Mme Zoulikha Nasri.

Le ministre a rappelé la place qu'occupe la micro-finance au sein du système financier marocain en tant que levier important "de par le rôle qu'il joue dans l'inclusion financière, la lutte contre la pauvreté et l'insertion des populations économiquement faibles, à travers la création des emplois et des activités génératrices de revenu".

Et de souligner que l'action des pouvoirs publics dans ce cadre se focalise autour de quatre principaux axes, à savoir "l'élargissement du champ d'activités des Associations de microcrédit (AMC), la mise en place d'incitations fiscales, le développement et la diversification des ressources financières mobilisées en faveur du secteur et le renforcement du cadre de sa supervision".

Le ministre a, par ailleurs, mis en relief l'expérience marocaine et son impact positif sur la réduction de la pauvreté et l'inclusion financière, félicitant les efforts de l'ensemble des acteurs et des intervenants dans le secteur. Il a appelé ces derniers à poursuivre leur mobilisation, assurant que le gouvernement s'engage de son cô té "à accompagner le secteur et à rester à son écoute pour atteindre les objectifs qui lui sont assignés".

Dans une déclaration à la presse, M. El Azami a affirmé que le secteur de la micro-finance au Maroc a bénéficié de l'encadrement juridique, de l'accompagnement des autorités publiques à travers le renforcement de la supervision du secteur, du suivi régulier de ces financements, de la mise en place des incitations fiscales, ainsi que de la réforme de la loi sur la microcrédit qui va fixer les conditions de formation des coûts.

Le symposium, organisé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, par la Fédération Nationale des Associations de Microcrédit (FNAM) et le centre Mohammed VI de soutien à la micro-finance solidaire sous le thème "Perspectives stratégiques du secteur de la micro-finance au Maroc", est marqué par la participation d'experts et d'acteurs internationaux de très hauts niveaux venus partager les expériences et les meilleures pratiques au niveau mondial.

Dédiée essentiellement à la présentation des axes de la nouvelle vision stratégique du secteur de la micro-finance à l'horizon 2020 au Maroc, cette rencontre, de deux jours, offre l'occasion de traiter de différentes thématiques comme "la micro-finance, outil d'insertion économique"," la microfinance et système financier global, quelle intégration?", "du microcrédit à la micro-finance : horizon des besoins à satisfaire" et "le financement du secteur".

Ce symposium est l'occasion aussi de primer les meilleures miro-entreprises à l'échelle nationale.



Jeudi 11 Octobre 2012 - 19:22

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter