Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mezouar à Ban Ki-moon : Le Maroc s’oppose catégoriquement à tout rôle ou implication de l’UA dans la question du Sahara


Jeudi 9 Avril 2015 modifié le Jeudi 9 Avril 2015 - 19:16

Le Maroc s’oppose catégoriquement à tout rôle ou implication, sous quelque forme que ce soit, de l’Union Africaine dans la question du Sahara marocain, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar.




Dans une lettre adressée au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dont la MAP a reçu copie mercredi, M. Mezouar souligne que “suite au courrier qui vous a été adressé récemment par la Commission de l’Union Africaine, au sujet de la question du Sahara Marocain, je voudrais vous réitérer l’opposition catégorique du Royaume du Maroc à tout rôle ou implication, sous quelque forme que ce soit, de l’Union Africaine dans ce dossier”.

Hier mercredi 8 avril, le porte-parole du SG de l’ONU, Stéphane Dujarric, a affirmé, lors d’un point de presse à New-York, ne pas avoir connaissance du soi-disant rapport de l’UA, en précisant que c’est le Conseil de sécurité, et seulement le Conseil de sécurité, qui est mandaté pour statuer sur le dossier.

Voici par ailleurs le texte intégral de la lettre :

« Suite au courrier qui vous a été adressé récemment par la Commission de l’Union Africaine, au sujet de la question du Sahara Marocain, je voudrais vous réitérer l’opposition catégorique du Royaume du Maroc à tout rôle ou implication, sous quelque forme que ce soit, de l’Union Africaine dans ce dossier.

La position immuable du Maroc contre les tentatives renouvelées d’interférence de l’Union Africaine dans le dossier du Sahara marocain vous a été déjà explicitée dans la lettre qui vous a été adressée par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, en Juin 2013. Elle vous a été réitérée dans les lettres de Mme M’barka Bouaida, Ministre Déléguée aux Affaires Etrangères et à la Coopération, le 26 Décembre 2013 et du Représentant Permanent du Maroc auprès des Nations Unies, les 9 Juin et 1 Juillet 2014.

La récente manœuvre de l’Union Africaine, sollicitant une interaction entre son +envoyé spécial+ M. Joaquim Chissano, avec le Conseil de Sécurité, est totalement inacceptable pour le Royaume du Maroc.

Aussi, permettez-moi de vous rappeler les raisons légitimes sous-tendant la position du Royaume du Maroc contre toute implication de l’Union Africaine dans le dossier du Sahara marocain :.

- Le processus de négociations politiques sur la question du Sahara marocain est exclusivement onusien. L’appropriation de ce dossier par les Nations Unies est intervenue au lendemain des échecs successifs de l’Organisation de l’Unité Africaine dans la gestion de ce différend.

- L’Union Africaine s’est départie de toute neutralité depuis qu’elle a pris ouvertement position en faveur des autres parties, en lançant une campagne agressive et permanente contre le Royaume du Maroc et en reprenant les thèses de l’Algérie et du +polisario+. La dernière décision prise par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine sur la question du Sahara marocain est une nouvelle illustration de la partialité flagrante de cette Organisation dans ce dossier.

- L’Union Africaine a préjugé, de manière biaisée, du résultat des négociations politiques menées sous les auspices des Nations Unies, à travers l’admission en son sein d’une entité ne disposant d’aucun attribut de souveraineté.

- La crédibilité de l’Union Africaine sur la question du Sahara marocain est compromise eu égard à ses positions en contradiction avec les fondamentaux du processus onusien tendant à négocier une solution politique et mutuellement acceptable, sur la base du réalisme et de l’esprit de compromis.

- En essayant de redonner vie à des propositions désuètes et à des plans considérés irréalisables par l’Organisation des Nations Unies, l’Union Africaine cherche, manifestement, à compromettre les efforts onusiens engagés actuellement sous vos auspices.

Pour toutes ces raisons, les manœuvres de l’Union Africaine pour s’ingérer dans ce dossier sont de nature à porter un coup fatal à l’ensemble du processus politique mené sous les auspices des Nations Unies, qui jouit de l’appui de l’ensemble des parties et de la Communauté Internationale, y compris les pays africains.

Aussi, le Maroc voudrait-il attirer votre attention, en tant que garant de l’intégrité du processus de négociations, contre toute tentative visant à impliquer l’Union Africaine dans ce dossier ou à lui accorder un quelconque rôle ou espace d’interaction, qui serait lourde de conséquences sur les efforts onusiens sur la question du Sahara marocain.

Pour sa part, le Royaume du Maroc voudrait vous réitérer, une fois de plus, son engagement en faveur du processus de négociations politiques sous l’égide des Nations Unies. A cet effet, le Maroc voudrait vous renouveler son entière confiance dans les efforts que vous déployez en vue de parvenir à une solution politique, négociée et mutuellement acceptable à la question du Sahara marocain, confortés par votre entretien téléphonique avec Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, en date du 22 Janvier 2015″.



Jeudi 9 Avril 2015 - 17:03





Nouveau commentaire :
Twitter