Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mexique: Quesada insiste sur le rôle des pays arabes pour la réussite de la COP16 sur le climat


Jeudi 21 Octobre 2010 modifié le Jeudi 21 Octobre 2010 - 09:41

Le gouvernement mexicain a affirmé, mercredi, que l'action du groupe arabe sera "cruciale" pour parvenir à des résultats positifs lors de la prochaine conférence mondiale sur le climat, prévue à partir du 29 novembre prochain à Cancun (sud-est du Mexique).




Juan Rafael Elvira Quesada
Juan Rafael Elvira Quesada
Le ministre mexicain de l'environnement, Juan Rafael Elvira Quesada, qui vient de prendre part à une réunion du bureau exécutif du conseil de ses homologues arabes au Caire, a souligné "le rôle déterminant" que joue le bloc des pays arabes dans les négociations sur le changement climatique, depuis le lancement de la Convention-cadre en 1992, indique un communiqué du ministère mexicain.

La même source ajoute que lors de cette réunion avec le responsable mexicain, les pays arabe ont fait part de "leurs inquiétudes et leurs priorités au sujet du changement climatique, à la veille de la COP16 à Cancun".

Le gouvernement mexicain mène une campagne tous azimuts pour rapprocher les positions des pays de l'ONU sur un éventuel accord global qui remplacerait le "Protocole de Kyoto" pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

La rencontre mexico-arabe au Caire est inscrite dans un "processus inclusif et transparent pour l'intégration" des préoccupations des pays arabe dans la recherche d'un accord à Cancun sur la réduction des gaz polluants.

A l'image du Mexique et des pays d'Amérique Latine, poursuit la même source, "les pays arabes ont souffert des effets négatifs du changement climatique, tels la désertification, le stress hydrique, les menaces que représente l'augmentation du niveau de la mer et les maladies tropicales".

C'est pourquoi le Mexique plaide pour l'adoption de mesures urgentes destinées à mettre en place un "régime de gouvernance" à même de fomenter la coopération internationale en matière de lutte contre le changement climatique.

Le Mexique abrite entre le 29 novembre et le 10 décembre prochains, un sommet mondial sur le climat ayant pour principal objectif de conclure un accord sur la réduction progressive de la température de la terre, en amenant les grands pollueurs à baisser le volume de leurs émissions de gaz dans l'atmosphère terrestre.




(Avec MAP)
Jeudi 21 Octobre 2010 - 09:31





Nouveau commentaire :
Twitter