Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Meurtre d'Agnès : "la prévention de la récidive est une priorité" (Fillon)


Lundi 21 Novembre 2011 modifié le Lundi 21 Novembre 2011 - 14:00




Le meurtre d'Agnès au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) fait réagir la classe politique ce lundi
Le meurtre d'Agnès au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) fait réagir la classe politique ce lundi
François Fillon a estimé lundi à Toulon que "la prévention de la récidive" devait "être une priorité absolue" des services de l'Etat et qu'il fallait "tirer au clair les éventuels dysfonctionnements dans la chaîne pénale" ayant abouti au meurtre d'Agnès, 13 ans, en Haute-Loire.

"La prévention de la récidive doit être une priorité absolue de tous les services de l'Etat, et en particulier de tous ceux qui ont à gérer les questions liées aux viols et aux crimes sexuels", a déclaré François Fillon. "Ce que nous voulons tirer au clair, ce sont les éventuels dysfonctionnements dans la chaîne pénale", a-t-il ajouté, en référence à la réunion de ministres qu'il organisera dans l'après-midi à Matignon.

Rachida Dati a interpellé le gouvernement lundi dans le cadre de l'affaire du meurtre de la jeune Agnès. Elle déplore que son projet de code pénal des mineurs, qu'elle avait "entièrement finalisé" quand elle était garde des Sceaux, ait été "laissé sans suite" depuis 2009.

Dans un communiqué, elle regrette, sans citer le Premier ministre François Fillon, que son projet "ait été laissé sans suite" après son départ de la place Vendôme en juin 2009. "Le sujet de la criminalité et de la délinquance des mineurs reste indiscutablement au coeur des préoccupations des Français et le drame qui survient démontre à nouveau la nécessité évidente d'adapter notre droit, entièrement conçu en 1945, à la violence des mineurs du XXIe siècle", souligne l'eurodéputée UMP.

Lundi 21 Novembre 2011 - 13:54

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter