Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Message du président français Nicolas Sarkozy au CFCM


Mercredi 8 Septembre 2010 modifié le Mercredi 8 Septembre 2010 - 13:10

Le président français Nicolas Sarkozy a adressé un message au Conseil Français du Culte Musulman à l'occasion de son Iftar annuel (rupture de jeûne), qui s'est déroulé mardi soir. Dans son message, lu par le ministre de l'Intérieur, chargé des cultes, Brice Hortfeux, M. Sarkozy a fait savoir que "les musulmans de France ont toute leur place au sein de la communauté nationale, cette communauté nationale qui, parce qu'elle transcende nos différences, fonde notre destin partagé".




@Ammar Abd Rabbo
@Ammar Abd Rabbo
« A quelques heures de la fête de l'aïd el-Fitr qui marquera la fin du ramadan, je tiens à saluer tous les Musulmans de France.

Le mois qui vient de s'écouler a été, pour vous, un temps d'effort, de patience et de réflexion spirituelle.

Mais si le ramadan constitue d'abord un retour sur soi, il n'est en rien un repli sur soi. Bien au contraire, il est même une invitation au dialogue, au respect et au partage. Il est à l'image de l'islam de France d'aujourd'hui, un islam de paix, de tolérance et de solidarité.

La création du Conseil français du culte Musulman, la mise en place d'aumôneries dans les Armées, les hôpitaux et les établissements pénitentiaires et d'un cycle de formation républicaine pour les ministres du culte musulman, ont représenté des étapes décisives dans la reconnaissance et l'affirmation de l'islam de France.

Par le nombre de pratiquants, l'islam est aujourd'hui la deuxième religion de notre pays.

Je le dis avec force : les musulmans de France ont toute leur place au sein de la communauté nationale, cette communauté nationale qui, parce qu'elle transcende nos différences, fonde notre destin partagé.

Au-delà des croyances et des convictions de chacun, nous nous rassemblons autour de ces valeurs cardinales qui nous tiennent tant à cœur : la liberté, l'égalité et la fraternité.

La laïcité, qui est au cœur du pacte républicain, n'est pas la négation du fait religieux, elle est la reconnaissance par l'Etat de l'égale dignité des religions.

En cette période de fête pour les Musulmans de France, je tiens donc à vous adresser un message de sympathie et, j'ose le dire, d'amitié.

De la même manière que je combats avec force le fanatisme sous toutes ses formes, le communautarisme qui ne respecte ni nos lois ni nos valeurs, je suis, sachez-le, profondément déterminé à garantir le droit de tous les Français à exercer leur culte en toute liberté et en toute dignité. »

Mercredi 8 Septembre 2010 - 09:45

Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter