Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Message de condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de feu Ben Brahim


Mercredi 8 Mai 2013 modifié le Mercredi 8 Mai 2013 - 21:07

La famille artistique marocaine a perdu mercredi l'un de ses plus grands comédiens. L'artiste Mohamed Ben Brahim s'est éteint mercredi à l'âge de 63 ans, après avoir été hospitalisé à l'Hôpital Cheikh Zayed à Rabat en raison de complications dues à son diabète.




Message de condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de feu Ben Brahim
Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances aux membres de la famille du comédien marocain Mohamed Ben Brahim, décédé mercredi des suites d'une longue maladie.

Dans ce message, le souverain indique avoir appris avec une vive émotion et une profonde peine la nouvelle du décès de l'artiste Mohamed Ben Brahim.

"En cette douloureuse circonstance, Nous vous exprimons et à l'ensemble des proches du défunt, ainsi qu'à sa grande famille artistique, les vives condoléances et la sincère compassion", écrit le Roi, mettant en exergue les qualités humaines de feu Mohamed Ben Brahim en tant qu'artiste émérite qui a consacré sa vie à l'art de l'interprétation, fait preuve de créativité et réjoui son public et ses fans, particulièrement dans ses rô les humoristiques dans lesquels il a brillé dans des oeuvres réussies que ce soit au théâtre, au cinéma ou à la télévision.

Avant d'investir le 7e art, Mohamed Benbrahim a d'abord été un grand nom du théâtre marocain, se forgeant dès 1965 une carrière riche au sein des troupes d'Abdeladim Chenaoui, El Badaoui et Mohamed Tsouli. En 1975, il commença sa carrière dans le domaine du comique en compagnie de Mustapha Dassoukine.

Le dernier hommage que le public marocain lui a rendu était lors de la 14e édition du Festival national du film (FNF) à Tanger, en février dernier. Malgré la rareté de ses apparitions sur le grand écran, l'acteur s'était fait une place de choix dans le paysage cinématographique marocain, dépassant le cadre de l'humour populaire pour faire ses preuves dans des rôles plus complexes, notamment dans le film de Noureddine Lakhmari “Casanegra”, qui lui avait valu le prix du meilleur rôle secondaire au FNF.


Mercredi 8 Mai 2013 - 19:25





Nouveau commentaire :
Twitter