Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mer de Chine méridionale: Les Philippines enjoignent la Chine à "respecter" le jugement international


Jeudi 14 Juillet 2016 modifié le Jeudi 14 Juillet 2016 - 08:00

Les Philippines ont enjoint Pékin jeudi à respecter le jugement international qui invalide les prétentions chinoises sur l'essentiel de la mer de Chine méridionale, affirmant qu'elles soulèveraient le sujet lors d'un sommet régional imminent.




Mer de Chine méridionale: Les Philippines enjoignent la Chine à "respecter" le jugement international
Le ministre philippin des Affaires étrangères Perfecto Yasay participe vendredi et samedi au sommet Europe-Asie (Asem) qui se tient en Mongolie, de même que le Premier ministre chinois Li Keqiang.

"Le ministre Yasay discutera dans le cadre de l'ordre du jour de l'Asem de l'approche pacifique, fondée sur le droit, des Philippines de la question de la mer de Chine méridionale et de la nécessité pour les parties de respecter la récente décision du tribunal arbitral" de la Haye, a déclaré le ministère dans un communiqué.

La Cour permanente d'arbitrage (CPA) de la Haye a jugé que les revendications chinoises en mer de Chine méridionale n'avaient "aucun fondement juridique" et ce communiqué philippin est la réaction la plus ferme pour l'instant de Manille à ce verdict.

Pékin, qui avait dit par avance qu'elle ne reconnaissait pas la légitimité de cette instance et qu'elle ne respecterait pas la décision, a réagi avec virulence à un jugement particulièrement accablant à son endroit.


Mer de Chine méridionale: Les Philippines enjoignent la Chine à "respecter" le jugement international
La Chine a mis en garde contre les risques de conflit et menacé de créer dans la région une zone de défense aérienne, où les avions étrangers devraient s'identifier auprès de ses contrôleurs militaires, arguant qu'elle est la première à avoir découvert, donné un nom et exploité la mer de Chine méridionale.

La Chine avait dit lundi que cette question ne devait pas figurer à l'ordre du jour du sommet de l'Asem, qui réunit plusieurs pays européens et asiatiques, dont d'autres nations ayant des prétentions en mer de Chine méridionale comme le Vietnam et la Malaisie.
Jeudi 14 Juillet 2016 - 07:51





Nouveau commentaire :
Twitter