Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





MedCOP Climat: convention de coopération entre l'UpM et e Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima


Mercredi 13 Juillet 2016 modifié le Mercredi 13 Juillet 2016 - 15:35

Le Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Union pour la Méditerranée (UpM) ont signé une convention de coopération pour renforcer leur partenariat et la complémentarité régionale dans la zone méditerranéenne, et ce en prélude au Forum méditerranéen pour le climat (MedCOP Climat), qui se tiendra les 18 et 19 juillet à Tanger.




Le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima
Le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima
Cet accord vise à permettre aux deux parties d’œuvrer de concert pour renforcer leur partenariat et leur complémentarité, dans le cadre des préparatifs pour la Conférence des parties des pays riverains de la Méditerranée, et à promouvoir la mobilisation des intervenants dans le domaine du développement durable, indique un communiqué du Conseil de la Région.

La MedCOP Climat se veut être une étape fondamentale dans le processus d’élaboration et de mise en œuvre d’un agenda régional dans le domaine des changements climatiques pour la région méditerranéenne, a fait savoir la document, notant que la région de Tanger, vu sa position stratégique distinguée et son plan de développement dynamique, constitue un exemple concret des grands potentiels dont regorge la région méditerranéenne devant permettre de faire face aux défis liés aux changements climatiques.

Cette grand-messe à laquelle prendront part environ 2.000 participants venus de 22 pays du pourtour méditerranéen, dont des acteurs économiques et de société civile, et des experts dans le domaine de l’environnement, se veut être une occasion pour enclencher des dynamiques vertueuses en vue de préserver la région et réitérer l’engagement concret de la Méditerranée pour adopter les bonnes pratiques visant à atténuer les effets des changements climatiques.

Cette manifestation invite les acteurs de la Méditerranée à réfléchir aux synergies possibles pour tirer profit des impacts positifs d’initiatives existantes ou à créer, et formuler des propositions permettant d’intensifier le passage des cadres stratégiques aux réalisations concrètes.

Au programme de cette rencontre figurent l’organisation de conférences et tables rondes sur des questions de l’environnement et la proposition aux porteurs de projets au grand public de la "villa des solutions", qui vise à mettre en avant les possibilités d’adaptation aux effets des changements climatiques, à travers des solutions novatrices au service de la durabilité.

Dans ce cadre, le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima Ilyas El Omari a appelé tous les acteurs non-gouvernementaux, dont des entreprises, des associations et des groupes de recherche, à veiller à la mise en œuvre des solutions liées aux questions de l’environnement et à l’adaptation aux effets des changements climatiques, ajoute la même source.

Il a ainsi considéré que l’objectif de limiter le réchauffement de la planète à moins de 2 degrés Celsius, fixé par l’accord de Paris, nécessite d’adopter une approche méditerranéenne-régionale coordonnée, d’autant plus que la région de la Méditerranée est l’une des zones les plus vulnérables aux changements climatiques.

Pour sa part, le Secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée, Fathallah Sijilmassi, a souligné que le partenariat liant le Conseil de la région et l’Union vise à faire de la MedCOP Climat un tournant pour la mise en place d’un plan d’action visant à soutenir l’agenda méditerranéen en matière de changements climatiques.

Il a ainsi précisé que ce travail commun s’inscrit dans le cadre des préparatifs organisationnels et scientifiques de la 22 ème Conférence des parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP22), qui se tiendra en novembre prochain à Marrakech.

L’UpM est une organisation intergouvernementale qui regroupe 43 pays sur la base d'une co-présidence paritaire entre les rives sud et nord de la mer Méditerranée, dont 28 pays membres de l’UE et 15 pays de Sud et de l’Est de la Méditerranée.


Mercredi 13 Juillet 2016 - 03:08





Nouveau commentaire :
Twitter