Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Me Francis Szpiner : "Jean-Luc Delarue n'a jamais souhaité se convertir à l'islam"


Vendredi 21 Septembre 2012 modifié le Samedi 22 Septembre 2012 - 13:22

Me Francis Szpiner, avocat de la veuve de l'animateur télé, était l'invité de RTL vendredi soir. Il est venu contredire les affirmations du père du défunt, qui avait affirmé mercredi que son fils s'était converti à l'islam et a été enterré dans le carré musulman d'un cimetière en banlieue parisienne. Où Jean-Luc Delarue repose-t-il donc ? Quelles dispositions testamentaires avait-il pris à l'égard de sa famille ? La polémique peut-elle se régler en justice ? Les réponses de Me Szpiner.




Qui hérite de la fortune de l'animateur ?

"Jean-Luc Delarue, qui était parfaitement conscient de son état, a donc pris toutes les dispositions de son vivant. Il a laissé une partie de sa fortune à son épouse, et une à son fils. En ce qui concerne ce dernier, Jean-Luc Delarue a fait en sorte que ce soit une tierce personne qui gère sa fortune jusqu’à sa majorité

Il redoutait quelque chose pour son petit garçon ?

"Je pense qu’il était parfaitement conscient qu’il devait prendre des dispositions protectrices, et pour sa femme et pour son enfant."

Qui est cette tierce personne ?

"Elle figure dans le testament et je pense qu’il n’est pas nécessaire que son nom soit rendu public. Mais la démarche de Jean-Luc Delarue était une démarche de prévoyance, une démarche de lucidité. Il savait à qui il avait à l’affaire, à qui il pouvait faire confiance et il a organisé sa succession dans la sérénité."

On parle de sommes phénoménales ?

"Ce sont des sommes importantes car Jean-Luc Delarue avait bien gagné sa vie. Je trouve un peu choquant, alors qu'il est à peine enterré, de voir naître des polémiques. Je vois son géniteur venir dire des choses qui sont inexactes, comme par exemple le fait qu'il n'a pas été averti de son décès."

C'est faux ?

"Jean-Luc Delarue avait laissé des dispositions testamentaires, notamment sur l'organisation de ses obsèques, et sa veuve les a respectées scrupuleusement. Son père a été prévenu, il a assisté à la cérémonie de recueillement au Père-Lachaise (NDLR : comme l'avait indiqué sa femme), et il sait parfaitement où il est enterré. Il n'y a pas matière à polémique. Idem pour l'histoire de la conversion prétendue à l'islam : Jean-Luc Delarue s'est marié civilement, il n'y a pas eu de mariage religieux. Si vous interrogez le recteur de la mosquée de Paris, il n'y a pas trace de conversion, alors qu'il faut deux témoins musulmans pour ce genre de cérémonie. Jean-Luc Delarue n'a jamais souhaité convertir, il ne s'est pas marié religieusement et il est mort dans la foi dans laquelle il avait été élevée."

Où est-il enterré ?

"Jean-Luc Delarue n'a pas souhaité, pendant un certain temps, que l'on puisse aller sur sa tombe. Il y a des gens qui ne sont pas bien intentionnés et tout le monde a le droit au repos. Il y aura une stèle le moment venu."

Ces bisbilles vont-elles se régler à l'amiable ou se poursuivre devant les tribunaux ?

"Je n'imagine pas que les gens qui prétendent aimer Jean-Luc Delarue viennent contester ce qui est l'expression de sa volonté. Son épouse a exécuté tout ce qu'il voulait et va se conformer à ce qu'il a décidé. Si d'autres veulent le contester, c'est leur affaire, mais qu'ils ne se présentent pas ensuite comme des proches, des affligés de Jean-Luc Delarue."



Vendredi 21 Septembre 2012 - 22:27

Source RTL




Nouveau commentaire :
Twitter