Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mbrarka Bouaida: le Maroc un partenaire fiable, sincère et solidaire du Mali


Jeudi 22 Octobre 2015 modifié le Vendredi 23 Octobre 2015 - 09:12

Le Maroc est un partenaire fiable, sincère et solidaire du Mali, a déclaré jeudi à Paris la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbrarka Bouaida, réaffirmant le ferme engagement du Royaume en faveur de l'unité, de la stabilité et du développement du Mali.




"Le Mali trouvera toujours en le Maroc un partenaire fiable, sincère et solidaire dans la dynamique nationale que les Maliennes et les Maliens ont lancé ensemble et qui combine, tout à la fois, l'institutionnel, le territorial, l'économique, le religieux et l'humain", a souligné Mme Bouaida lors d'une conférence internationale pour la relance économique et le développement du Mali, qui se tient au siège de l'OCDE sous le thème "Bâtir un Mali émergent".

"Cette dynamique, voulue et mise en œuvre par le Mali, converge parfaitement avec la vision africaine du Royaume du Maroc et qui s'appuie, elle aussi, sur des actions en matière de paix et de stabilité, dans le domaine économique et du développement durable, ainsi qu'en matière de bonne gouvernance, d'Etat de droit et de préservation de l'identité spirituelle du citoyen africain", a relevé la ministre, indiquant que le Maroc s'inscrit pleinement à la mobilisation de la communauté internationale en faveur du Mali.

Le Maroc apprécie positivement les résultats encourageants atteints dans le cadre du Plan pour la relance durable du Mali (PRED 2013- 2015), a-t-elle poursuivie, notant que le ferme engagement en faveur de l'unité, de la stabilité et du développement du Mali découle du partenariat fort, confiant et en constante évolution que les deux pays ont réussi à développer.

Elle a rappelé que le fort partenariat qui unit les deux pays et qui s'appuie sur un socle historique et spirituel qui fait la spécificité et la singularité de la relation multiséculaire entre le Maroc et le Mali, mettant en exergue les relations de grande estime et de considération qui lient le Roi Mohammed VI au président malien, Ibrahim Boubacar Keita.

Après avoir rappelé les visites effectuées par le souverain à Bamako, en septembre 2013 à l'occasion de la cérémonie d'investiture du président et en février 2014, dans le cadre d'une visite officielle, la ministre a indiqué que le partenariat entre les deux pays est en constance évolution, comme en témoigne l'étendue et la grande diversité des domaines de coopération bilatérale.

Selon Mme Bouaida, avec le Mali, le Maroc est pleinement engagé à décliner sa vision africaine en des actes concrets et en des initiatives tangibles et perceptibles sur le terrain, citant, à cet égard, la construction d'un grand centre de formation professionnelle à Bamako, le lancement de la 2ème promotion des Imams maliens en formation au Maroc et la formation d'un bataillon des forces spéciales de l'armée malienne.

Elle a aussi cité le doublement du nombre des boursiers maliens qui poursuivent des études supérieures au Maroc, l'augmentation substantielle des cadres maliens qui bénéficient de stages de formation et de perfectionnement auprès de la haute administration marocaine, ajoutant qu'une clinique périnatale est en cours de construction à Bamako.

Mme Bouaida a également noté que le partenariat économique bilatéral se distingue par la présence de plusieurs groupes privés marocains au Mali, notamment dans le domaine de la banque, de l'agriculture et du bâtiment, rappelant que tous ces projets ont été lancés lors de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI à Bamako en février 2014.

"Il s'agit d'un modèle partenarial de nouvelle génération que le Maroc et le Mali se sont engagés à développer ensemble et qui focalise tout l'intérêt et l'effort sur les secteurs jugés prioritaires par le Mali, notamment l'éducation, l'emploi et la formation professionnelle, la gestion du champ religieux, l'agriculture et le logement social", a-t-elle fait observer.

Et de conclure que le Maroc réitère "son engagement clair et indéfectible à accompagner le Mali frère dans son processus national de progrès démocratique, d'inclusion politique, de cohésion nationale, d'ouverture économique et d'équilibre territorial.

Les participants à la conférence internationale pour la relance économique et le développement du Mali dont des représentants des autorités maliennes, des partenaires internationaux, des acteurs de la société civile et du secteur privé débattront des moyens de faire avancer le processus de paix et de réconciliation au Mali, ainsi que d'assurer le relèvement économique du pays et le progrès de son développement.

Jeudi 22 Octobre 2015 - 16:24





Nouveau commentaire :
Twitter