Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 

 






Mawazine, un festival qui prend de l'ampleur d’année en année (Youssou N'Dour)


Vendredi 12 Mai 2017 modifié le Vendredi 12 Mai 2017 - 17:17




Mawazine Rythmes du Monde est un festival qui prend de l’ampleur d’année en année, a affirmé la star sénégalaise Youssou N'dour, se disant "très heureux" de se reproduire à nouveau au Maroc.

"Le fait d’être invité pas loin de chez vous au Maroc dans des conditions professionnelles, c’est toujours un plaisir", a-t-il souligné dans un entretien à la MAP avant de donner son concert jeudi au Théâtre Mohammed V de Rabat, exprimant son sentiment de fierté de revenir à Mawazine.

"Mawazine Rythmes du Monde est un festival standard qui n’a rien à envier aux festivals qui se passent un peu partout dans le monde", a-t-il encore dit.

"Il y a beaucoup d’albums et beaucoup d’enregistrements de la musique africaine, mais tout le monde sait que la musique africaine en live a beaucoup plus de l’ampleur", a confié l’artiste sénégalais.

"Tourner des festivals africains et inviter des artistes africains qui sont très forts au niveau du live, c’est une opportunité extraordinaire pour le public de découvrir encore l’importance du live de la musique africaine", s’est-il félicité, faisant remarquer que le festival Mawazine permet aux artistes africains qui sont invités un peu partout dans le monde de se retrouver dans "notre continent avec de bonnes conditions". "Tout le monde y gagne avec ce festival", a-t-il dit.

Evoquant ses projets, il a relevé qu’il est en pleine tournée à travers le monde pour son nouvel album "Africa Rekk", notant que le concert de Rabat fait aussi partie de la tournée.

"Nous allons boucler cette tournée qui comprendra les Etats Unis, l’Europe et l’Asie, entre autres avant la fin de l’année", a déclaré la star africaine de renommée mondiale.

"C’est une bonne expérience avec cet album parce que j’avais arrêté durant quelques années mes activités au niveau des concerts", a-t-il expliqué, se disant très heureux de reprendre sa carrière.

Il a saisi cette occasion pour réitérer son message d’amour et de paix, indiquant dans ce sens qu’"il faut croire en notre continent, présenter mieux l’Afrique et parler entre nous".

L’artiste a mis aussi l’accent sur l’importance d’avoir la paix et d’avoir une certaine intégration, relevant que l’union fait la force.

"Musicalement il y a des choses qui doivent se développer parce qu’au niveau de l’Afrique il y a énormément des choses", a-t-il souligné, notant qu’"il faut faire naturellement des rencontres, des workshops pour que les gens travaillent ensemble".

"Cela ne peut qu’être encore beaucoup plus fort pour présenter le contient à travers le monde", a-t-il conclu.

Né le 1er octobre 1959 à Dakar (Sénégal), Youssou N'Dour est un auteur-compositeur, interprète et musicien sénégalais. Habitué à la scène de Mawazine où il a chanté à deux reprises. Youssou N'dour, roi du Mbalax, a débuté sa carrière à 19 ans avec le groupe Étoile de Dakar. Après avoir acquis une notoriété au Sénégal , Youssou N'dour décide en 1979 de fonder son propre orchestre le Super Étoile de Dakar.

Il a travaillé avec des artistes de renommée internationale comme Peter Gabriel, Paul Simon, Manu Dibango, Alan Stivell. L'une des chansons les plus célèbres de Youssou N'Dour est 7 Seconds en duo avec la chanteuse Neneh Cherry.

Atlasinfo (avec MAP)
Vendredi 12 Mai 2017 - 06:48





Nouveau commentaire :
Twitter