Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mawazine 2016: Natasha Atlas puise dans sa culture orientale pour dialoguer avec le jazz


Mardi 24 Mai 2016 modifié le Mardi 24 Mai 2016 - 08:16

La chanteuse belge d'origine anglo-égyptienne Natasha Atlas s'est produite, lundi soir, en un concert raffiné sur la scène du Théâtre Mohammed V de Rabat, donnant la pleine mesure de son talent confirmé en puisant dans sa culture orientale pour dialoguer avec le jazz.




D'emblée, la chanteuse belge a entraîné le public de la 15ème édition du Festival Mawazine Rythmes du monde (20-28 mai) dans son univers singulier empreint d'éclectisme musical et d'expérimentations et mélanges de sonorités des plus réussis.

Et les tubes se sont enchaîné et succédé pour le bonheur du public: reprise de son phénoménal succès "Mon amie la rose", hommage à ses origines égyptiennes "Nil" et bien d'autres titres puisés dans un répertoire à la fine frontière entre jazz et musique orientale. Plus encore, Natasha Atlas a franchi les frontières chantant en arabe, français, anglais et hindou.

Natasha Atlas, qui n'est pas à sa première prestation dans le Royaume puisqu'elle s'était déjà produite sur scène marocaine il y a 12 ans, a émis le souhait, lors d'une conférence de presse précédant son concert, de pouvoir composer des musiques pour films, évoquant son expérience cinématographique en collaboration avec le réalisateur Nabil Ayouch.

Voix du collectif Transglobal Underground, Natasha Atlas offre une musique mêlant musiques orientales, électroniques, et hip-hop sur les abords brumeux de la Tamise. Son dernier album intitulé "Myriad Road" est une rencontre de deux artistes (Natasha Atlas et Ibrahim Maalouf) dont l'identité musicale, le métissage des genres et la fusion de l'Orient et de l'Occident est commune.

De Bruxelles au Caire, de l'électro au traditionnel, Natacha Atlas est le fruit d'un métissage culturel riche. Pourtant ce qui prime dans son parcours, c'est cette volonté de se rapprocher de ses racines, l'Egypte. (Avec MAP)
Mardi 24 Mai 2016 - 08:11





Nouveau commentaire :
Twitter