Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mauritanie: les victimes du polisario "perdent espoir" à cause de la partialité de Ban Ki-moon


Samedi 19 Mars 2016 modifié le Samedi 19 Mars 2016 - 17:56




Mauritanie: les victimes du polisario "perdent espoir" à cause de la partialité de Ban Ki-moon
L'Association Mémoire et Justice, qui défend les victimes mauritaniennes du front polisario (1975/1991), a affirmé "avoir perdu espoir" à cause de la partialité du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

"Nous n'espérons plus quoi que ce soit d'un Secrétaire général partial, qui ne porte pas fidèlement les plaintes et les dossiers des droits de l'Homme du pire mouvement armé ayant enlevé et forcé ses victimes à vivre dans les camps de la honte présentés comme des camps de réfugiés pour escroquer le monde", souligne le président de l'association, Mohamed Vall Elgadi dans une lettre de protestation adressée à Ban Ki-moon.

M. Elgadi assure avoir saisi le responsable onusien juste avant sa dernière tournée régionale afin d'évoquer le dossier des violations avec les chefs du polisario, parce que ce genre de crimes ne peut tomber en prescription.

"En négligeant ces dossiers lors de votre visite aux symboles de la corruption, des crimes de torture et des disparitions forcées, contrôlant de main de fer les camps depuis quarante ans, vous vous êtes mis, monsieur le secrétaire général, dans la posture du complice des tortionnaires et de soutien de la politique de l'impunité et de l'étouffement de la vérité", lit-on dans la lettre.

M. Elgadi a exhorté le secrétaire général à activer les mécanismes onusiens de protection des droits de l'Homme pour faire la lumière sur ces crimes, au lieu d'aggraver le calvaire des victimes par le peu de cas fait de leurs souffrances.
Samedi 19 Mars 2016 - 16:36





Nouveau commentaire :
Twitter