Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mauritanie: législatives prévues "dans les délais" soit avril-mai (président)


Mardi 31 Janvier 2012 modifié le Mardi 31 Janvier 2012 - 22:41




Mauritanie: législatives prévues "dans les délais" soit avril-mai (président)
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a annoncé mardi que les élections législatives et municipales qui avaient été reportées en 2011, auront lieu "dans les délais réglementaires", soit en en avril ou mai.

"Les services concernés sont à pied d'oeuvre pour la préparation des conditions appropriées pour la tenue des élections le plus tô t possible, dans les délais réglementaires", a-t-il affirmé à la presse à l'occasion de la visite d'un centre hospitalier à Nouakchott.

Il a toutefois estimé que des "problèmes doivent encore être réglés", sans plus de précisions.

Selon le ministère de l'Interieur, le report des élections initialement prévues en octobre 2011, avait eu lieu sur la base d'une demande conjointe de la majorité et de l'opposition, cette dernière estimant cependant que ce report avait été décidé "suivant des formes contraires à la loi".

Le gouvernement avait alors consulté le Conseil constitutionnel qui avait jugé "légal" un report des élections à fin avril ou début mai 2012.

Quelques voix, dont celle du président de l'assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, avaient récemment estimé un second report "nécessaire" pour mettre en place les institutions qui les organiseront, telle que la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dont les membres ne sont pas encore nommés.

M. Ould Abdel Aziz a par ailleurs une nouvelle fois affirmé sa "disponibilité" pour un dialogue "sans tabous" avec son opposition et promis que personne "ne sera inquiété pour ses opinions et ses positions".

Un dialogue entre le pouvoir et quatre partis d'opposition avait permis en novembre dernier d'aboutir à des accords politiques portant en particulier sur la création d'une Céni "totalement indépendante", l'interdiction des coups d'Etat et l'augmentation du nombre de députés, de 95 à 146.


Mardi 31 Janvier 2012 - 22:39

(Avec agences)




Nouveau commentaire :
Twitter