Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Mauritanie-Guantanamo: Ould Slahi "pardonne à tous" les injustices qu'il a subies


Samedi 22 Octobre 2016 modifié le Samedi 22 Octobre 2016 - 22:47

L'ex-prisonnier de Guantanamo, Mohamedou Ould Slahi qui a regagné son pays le 17 octobre après 15 ans passés dans cette prison américaine a déclaré samedi à Nouakchott qu'il "pardonne à tous" les injustices qu'il a subies, au cours d'un point de presse avec ses avocats.




"Je pardonne à tous les maltraitances et les injustices que j'ai subies, et je leur dis, à tous, +allez, je ne vous fais aucun reproche+" reprenant ainsi un verset coranique sur le pardon en Islam, en présence de ses avocats dont deux Américaines et le Mauritanien Me Brahim Ould Ebetty.

L'ex-prisonnier qui a peu parlé durant le point de presse de ses avocats évitant même de répondre à des questions, a tout simplement émis le voeux que "le monde entier puisse dorénavant vivre dans la paix et la tranquillité" et remercié tous ceux qui l'ont aidé à sortir de cette prison tristement célèbre.

L'un de ses avocats Me Ebetty a affirmé que "conformément à la décision de M. Ould Slahi, le collectif des avocats ne portera pas plainte contre Washington pour les tortures et les injustices subies" par leur client à Guantanamo et ailleurs dans le monde.

"Nous ne porterons pas non plus plainte contre le gouvernement mauritanien (de l'ancien président Maaouiya Ould Taya) qui l'avait livré aux Américains" a-t-il encore souligné.

"C'est une décision courageuse d'un homme aujourd'hui en position de force, qui a donné une leçon d'humanité et d'humilité au monde entier" a-t-il ajouté, estimant que son livre, "Carnets de Guantanamo", traduit dans 25 langues, a "secoué la conscience du monde entier et mis à nu les terribles souffrances des prisonniers dans ce bagne" américain.

Le médecin personnel du prisonnier a averti cependant que M.Ould Slahi qui a subi des "maltraitances physiques à tous les niveaux restera sous surveillance médicale pendant les dix prochaines années".

Mohamedou Ould Slahi était détenu à Guantanamo sans procès depuis août 2002.

Arrêté en 2001 en Mauritanie, il avait été successivement emprisonné en Jordanie et en Afghanistan, avant d'arriver à Guantanamo, dans ce qu'il a appelé dans son livre une "tournée mondiale de la torture et de l'humiliation".

Dans "Guantanamo Diary" ("Carnets de Guantanamo"), publié il y a près de deux ans, il raconte comment il a été torturé et poussé à de faux aveux.

Les autorités américaines l'accusaient d'être un membre d'Al-Qaïda, ayant participé à la "cellule de Hambourg" (Allemagne), liée aux attentats du 11-Septembre.

Samedi 22 Octobre 2016 - 17:34





Nouveau commentaire :
Twitter