Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 

 







Marseillaise: Christiane Taubira au coeur d'une nouvelle polémique


Lundi 12 Mai 2014 modifié le Mardi 13 Mai 2014 - 08:25

Benoît Hamon a dénoncé lundi un "mauvais procès" fait à la ministre de la Justice Christiane Taubira, qui s'est abstenue de chanter la Marseillaise durant une commémoration de l'abolition de l'esclavage, une attitude "intenable sur le fond comme sur la forme" selon le président de l'UMP Jean-François Copé.




Le Front national, par la voix de son vice-président Florian Philippot sur RTL, a de nouveau demandé la démission de la ministre de la Justice, objet de polémiques récurrentes depuis sa nomination à la Chancellerie en 2012.

"Il y a un moment où il faut que chacun assume ses responsabilités : elle est ministre de la République, il y a des choses qu'on ne peut pas dire, qu'on n'a pas le droit de dire", a déclaré Jean-François Copé sur Europe 1.

Christiane Taubira n'a pas chanté samedi la Marseillaise durant une cérémonie de commémoration de l'abolition de l'esclavage à Paris en présence notamment du Premier ministre Manuel Valls, de la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin et de la maire de Paris Anne Hidalgo, qui ont tous trois repris l'hymne national.

Un élu UMP du XVIIe arrondissement de Paris, où se déroulait la cérémonie à laquelle il assistait, a le premier réclamé samedi la démission de la ministre sur Twitter. Puis le Front national a réclamé son limogeage.

Christiane Taubira s'est justifiée dimanche sur son compte Facebook en soulignant que "certaines circonstances appellent davantage au recueillement qu'au karaoké d'estrade". "Quand, à la note exacte, au-dessus de l'orchestre, la voix de la soliste se détache, j'écoute. Et j'écoute jusqu'au bout", écrit-elle.




Lundi 12 Mai 2014 - 11:06

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter