Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Marrakech : Marche contre le terrorisme et l'extrémisme


Dimanche 8 Mai 2011 modifié le Dimanche 8 Mai 2011 - 11:02




Marrakech : Marche contre le terrorisme et l'extrémisme
Une marche contre le terrorisme et en signe de solidarité avec les victimes de l'attentat criminel qui a visé dernièrement le café "Argana" à Jamaâ El-Fna a eu lieu, samedi à Marrakech, à l'appel de la coordination du Mouvement du 9 mars.

Lors de cette marche, la deuxième du genre depuis le 28 avril dernier, les participants ont dénoncé vigoureusement cet acte criminel ignoble, condamné toute forme de terrorisme et de violence et exprimé leur solidarité avec les familles et proches des victimes.

Durant tout l'itinéraire de la marche, de Bab Jdid à la place mythique Jamaâ El-Fna, la foule a scandé des slogans contre le terrorisme et l'extrémisme et brandi des banderoles appelant à la mobilisation des Marocains pour mettre en échec toute manœuvre visant la stabilité du Royaume.

L'agression barbare de Marrakech est étrange aux traditions et aux valeurs de tolérance et de coexistence qui ont toujours prévalu au Maroc, a confié à la MAP Mohamed Reda Kessous, coordonnateur du Mouvement dans la région Marrakech-Tensift-Al Haouz.

Cette marche de solidarité, initiée sous la devise "Dieu, la Patrie, le Roi : Non au terrorisme, non à la corruption" et en partenariat avec nombre de coordinations d'associations, a pour vocation de mobiliser l'ensemble des citoyens marocain derrière le Roi Mohammed VI pour faire avorter toutes les tentatives et manÂœuvres criminelles des ennemis du pays, a-t-il dit.

Et d'ajouter que toutes les composantes de la société civile ont fait part de leur entière solidarité avec les familles et proches des victimes.

Cette marche a été précédée d'un défilé de la coordination des associations de Marrakech et aussi de troupes folkloriques venues de toutes les régions du Maroc.


Dimanche 8 Mai 2011 - 08:07






1.Posté par Farid Mnebhi le 08/05/2011 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au moins au Maroc, le peuple a le droit de manifester et de s'exprimer librement. Ce qui n'est pas le cas en Algérie, où toute manifestation est sévèrement réprimée par les forces de sécurité. C'est pourquoi, les journaux algériens, notamment ceux à la solde des services (DRS) rapportent ce genre d'information en l'amplifiant. Je pense notamment à Al Watan.

Nouveau commentaire :
Twitter