Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: un député exclu de son parti après une sacrée bagarre


Samedi 11 Octobre 2014 modifié le Samedi 11 Octobre 2014 - 20:45




Maroc: un député exclu de son parti après une sacrée bagarre
Une formation politique marocaine, le Parti authenticité et modernité (PAM), a annoncé avoir exclu un de ses élus qui en était venu aux mains la veille avec le chef d'un autre mouvement d'opposition, après l'ouverture de la nouvelle session parlementaire.

Aziz Lebbar, membre de la chambre des conseillers (chambre haute), a été congédié du PAM, quelques heures à peine après l'incident ayant eu lieu vendredi, selon un communiqué diffusé par cette formation.

Après "enquête", il s'agit d'un "comportement irresponsable" et M. Lebbar est "exclu du groupe parlementaire et de toutes les instances nationales et régionales", indique le parti.

Ce parlementaire et Hamid Chabat, député et chef du parti de l'Istiqlal (conservateur), en étaient venus aux mains, après une insulte proférée par Lebbar accusant Chabat d'être un "voleur", près d'une heure après le discours d'ouverture de la session d'automne du Parlement prononcé par le roi Mohammed VI. D'autres élus avaient dû intervenir pour séparer les deux hommes, selon des médias locaux.

Dans son allocution, le souverain avait appelé vendredi l'ensemble des acteurs politiques à donner aux citoyens "le bon exemple par l'acte et la parole", dans la perspective notamment des prochaines échéances électorales du pays (élections locales et régionales en 2015, législatives en 2016).

A ce titre, le roi du Maroc a exhorté à l'adoption d'une "charte éthique" pour les parlementaires, les obligeant à "s'astreindre aux lois et aux règles de déontologie", et fustigé les "agissements et comportements de certains élus (...) préjudiciables à eux-mêmes, à leurs partis respectifs et à leur patrie".


Samedi 11 Octobre 2014 - 16:10

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter