Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: signature d'une convention d'entente et de coopération entre la DGAPR et la Direction de l'Administration pénitentiaire de France


Vendredi 1 Avril 2016 modifié le Vendredi 1 Avril 2016 - 17:41

La Délégation générale à l'Administration pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) et la Direction de l'Administration pénitentiaire de France ont signé, vendredi à Rabat, une convention d'entente et de coopération visant la promotion de la coopération entre les deux administrations.




Signée par le Délégué général de l'Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mohamed Saleh Tamek, et Mme Isabelle Gorce, de la Direction de l'Administration pénitentiaire française, cette convention vise à asseoir la coopération entre les deux administrations sur des programmes d'actions à objectifs communs définis par une commission mixte de suivi qui se réunit une fois par an, indique un communiqué de la DGAPR.

L'accord couvre divers domaines, notamment la prévention de la propagation de l'extrémisme en milieu carcéral, la prise en charge médicale des détenus et l'échange d'expertise et d'expériences en matière de formation, de gestion et de réinsertion.

La convention porte également sur le soutien à la DGAPR pour la modernisation de l'architecture des prisons, à travers une coopération technique avec l'Agence publique pour l'immobilier de la Justice française, afin de tirer profit de son expérience au service du programme de la DGAPR de construction de nouveaux établissements pénitentiaires.

Mme Gorce a entamé mercredi une visite au Maroc, au cours de laquelle elle s'est rendue à la Prison locale de Salé 1 et pris connaissance du mode de fonctionnement de l'établissement, avant de tenir une réunion avec le Délégué général, en présence de la délégation l'accompagnant et de responsables de la DGAPR, rappelle-t-on de même source.

Jeudi, la responsable française a effectué une visite à la Prison locale de Toulal 2 (Meknès), puis au Centre national de formation des cadres de Tiflet, où elle a suivi des explications sur les programmes de formation, avant d'animer une conférence, à l'Université internationale de Rabat, sur la gestion des établissements pénitentiaires, devant la première promotion de la DGAPR qui suit un Master spécialisé en sciences pénitentiaires au sein de cette Université.
Vendredi 1 Avril 2016 - 17:40





Nouveau commentaire :
Twitter