Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: session de formation internationale sur le miracle scientifique dans le Coran et la Sunna


Samedi 18 Mai 2013 modifié le Samedi 18 Mai 2013 - 12:43

Une session de formation internationale sur le miracle scientifique dans le Coran et la Sunna, organisée par la Commission internationale du miracle scientifique du Saint Coran et de la Sunna (CIMSCS) en coordination avec la filière des études islamiques de la Faculté des Lettres et des sciences humaines de l'Université Mohammed V - Agdal, a débuté vendredi à Rabat.




Maroc: session de formation internationale sur le miracle scientifique dans le Coran et la Sunna
Cette session de formation, qui se poursuivra jusqu'au 19 courant, sera marquée par l'organisation de conférences encadrées par des chercheurs spécialisés dans le domaine du miracle scientifique dans le Coran et la Sunna, qui plancheront sur une série de thèmes en relation avec les normes et la méthodologie du miracle tout en mettant en exergue ses divers aspects dans nombre de domaines du savoir.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de la séance d'ouverture de cette session, le secrétaire général de la CIMSCS, Mohamed Al Mosleh a affirmé que cette rencontre constitue "une invitation visant à inciter les énergies au sein de la Oumma à l'innovation et à la créativité afin d'apporter sa contribution à la civilisation humaine".

Le miracle scientifique dans le Saint Coran et la Sunna est une preuve contenue dans le Saint Coran et la Sunna pour inciter les esprits à innover, a-t-il estimé, ajoutant qu'"à l'époque où nous vivons, nous devons recourir aux preuves scientifiques pour justifier chaque question nous préoccupant afin d'en tirer les leçons qui s'imposent".

Pour sa part, le président de la filière des études islamiques de la Faculté des lettres et des sciences humaines, Jamal Saïdi a souligné que cette première session scientifique spécialisée vise la mise en oeuvre d'une complémentarité entre les sciences et la théologie et l'approfondissement du débat autour des normes scientifiques et la méthodologie adoptées en matière d'approche des questions à caractère scientifique.

Il a fait observer que cette session de formation ambitionne de réaliser ces objectifs à travers l'examen de la manière dont sont abordés les sujets se rapportant au miracle scientifique dans le Coran, la mise en avant des aspects positifs et l'identification des points négatifs en vue de les surmonter, outre l'exploration de ce champ cognitif à la lumière des défis auxquels fait face la Oumma islamique.

Pour sa part, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a estimé que le domaine de la recherche relatif au miracle scientifique dans le Coran constitue un sujet de prospection pour les chercheurs dans différentes disciplines du savoir, mettant en garde contre les effets néfastes dues "à des erreurs scientifiques et des projections abusives qui ne servent pas la recherche en matière de l'inimitabilité du Coran" . Il a également plaidé pour "un savoir innovant et ouvert" apte à être soumis à la critique et à l'évaluation.

Par ailleurs, les autres intervenants notamment le Secrétaire général du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Abdelhafid Debbagh, le président de l'université Mohammed V-Agdal, Wael Benjelloun et le président du Conseil local des oulémas à Rabat, Abdellah Guedira, ont salué cette initiative, soulignant l'importance de l'organisation de telles rencontres en matière de recherche scientifique dans le domaine de l'inimitabilité du Saint Coran.

Le programme de cette édition, à laquelle prennent par des académiciens marocains et étrangers, spécialistes des sciences religieuses, prévoit plusieurs axes, notamment "Al Ijaz Al Ilmi et les défis modernes", "fondements de la géologie dans le Coran", "Al Ijaz Al Ilmi et la création de l'Homme", et "indices d'Al Ijaz Al Ilmi et Assunna Annabawiya : cas de l'instauration de la Zakât".
Samedi 18 Mai 2013 - 09:05

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter