Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: réunion du Comité exécutif des cités et gouvernements locaux unis d'Afrique


Lundi 12 Juillet 2010 modifié le Lundi 12 Juillet 2010 - 20:21




Maroc: réunion du Comité exécutif des cités et gouvernements locaux unis d'Afrique
Le Comité exécutif de cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLUA), a tenu lundi à Rabat, une réunion consacrée à l'adoption du compte-rendu de sa réunion du 12 avril dernier, ainsi qu'à la mise en Œuvre de ses résolutions et recommandations.

Au menu de cette réunion, qui a connu la participation des membres du CGLUA, figurait la présentation du compte-rendu des travaux de la Commission financière Ad-hoc, notamment l'adoption du budget des recettes et du programme 2010 et de l'état des dépenses engagées au cours du premier semestre de l'exercice budgétaire 2010, outre la préparation de la réunion du Conseil panafricain du Caire et du Conseil mondial de Mexico.

A cette occasion, M. Fathallah Oualalou, président du Conseil de la ville de Rabat, vice-président du CGLUA pour l'Afrique du Nord, a indiqué que "le CGLUA, organisation mère de toutes les collectivités locales africaines s'est imposée, depuis sa création, comme interlocuteur incontournable sur le plan continental et international, ainsi comme partenaire prêt à s'investir dans toutes les actions en faveur de la bonne gouvernance locale et du développement des collectivités locales africaines".

"Conscient des enjeux et défis socio-économiques des pouvoirs locaux et des collectivités locales africains, le CGLUA oeuvre pour la concrétisation de la bonne gouvernance locale, conformément aux objectifs qu'elle s'est assignés", a-t-il précisé.

Dans le même contexte, M. Oualalou, également membre du Bureau exécutif de l'Organisation, a indiqué que la création d'une dynamique pour le développement des villes et collectivités locales africaines est conditionnée par une vision sur le long-terme permettant la mise en Œuvre efficace des programmes, invitant les participants à profiter des expériences de quelques pays d'Asie et d'Amérique du Sud dans les domaines de développement local et de la bonne gouvernance.

Les autres intervenants ont souligné que les élus locaux doivent avoir une forte volonté pour réaliser le développement économique et relever les différents défis de développement local en coordination avec les gouvernements locaux.

Abordant les défis du continent africain, notamment l'amélioration des indicateurs de développement, l'immigration, la santé et la croissance urbaine, les participants ont affirmé que l'urbanisme constitue un des éléments les plus importants pour réaliser tout type de progrès.

Le Comité exécutif, principal organe de décision du CGLUA, est composé de 17 membres, dont le président et le secrétaire général, et trois membres élus de chacune des cinq régions africaines (l'Afrique Centrale, l'Afrique de l'Est, l'Afrique du Nord, l'Afrique méridionale et l'Afrique de l'Ouest).
Lundi 12 Juillet 2010 - 20:16

(Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter