Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: reprise des pourparlers politiques inter-libyens pour la 3e journée consécutive


Dimanche 22 Mars 2015 modifié le Dimanche 22 Mars 2015 - 19:41

Les parties libyennes au conflit ont repris, dimanche en fin d'après-midi à Skhirate, près de Rabat, pour la troisième journée consécutive, leurs pourparlers politiques en vue de trouver une solution à même de sortir la Libye de la crise qui sévit depuis plusieurs mois.




Cette reprise a été précédée par des réunions informelles du représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Bernardino Leon, avec les parties libyennes.

Les négociateurs ne sont pas parvenus à un accord sur les deux points à l'ordre du jour, à savoir les arrangements sécuritaires et le gouvernement d'union nationale, mais ils se sont dits attachés au dialogue en tant qu'"unique" voie pour parvenir à une solution "réelle" au conflit en Libye.

Les parties reprennent leurs discussions alors que la situation sur le terrain ne cesse de se détériorer, notamment avec la poursuite des actions militaires et les attaques ayant visé les infrastructures de base dans plusieurs régions du pays, et qui ont été fortement condamnées par M. Leon, qui facilite ces discussions.

Les pourparlers politiques inter-libyens avaient repris, vendredi matin à Skhirate, avec la participation des représentants des différentes parties au conflit et de plusieurs ambassadeurs étrangers en tant qu'observateurs, sous les auspices de l'organisation des Nations unies.

Cette reprise intervenait après une pause de plusieurs jours instaurée par la mission d'appui des Nations unies pour la Libye (MANUL) pour permettre aux parties d'"approfondir" les consultations au sujet des questions à l'ordre du jour.

M. Leon se réunit séparément avec chacune des délégations, en vue de rapprocher les positions des différentes parties à ces discussions, notamment les représentants du congrès national général (CNG), dit "parlement de Tripoli" et du parlement internationalement reconnu dit "parlement de Tobrouk" ainsi qu'avec les négociateurs indépendants.

L'instauration d'un cessez-le-feu, le rétablissement de la sécurité, le désarmement des groupes armés et la formation d'un gouvernement d'union nationale figurent parmi les principaux points à l'ordre du jour de ces pourparlers.

Dimanche 22 Mars 2015 - 19:40





Nouveau commentaire :
Twitter