Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc: obsèques à Sefrou d'un militaire du contingent des FAR de la MINUSCA décédé en Centrafrique


Jeudi 3 Août 2017 modifié le Vendredi 4 Août 2017 - 14:44

En Exécution des Hautes Instructions du Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major Général des Forces Armées Royales, les obsèques du Caporal-Chef Hicham Amahrit, militaire du contingent des FAR de la Mission Multidimensionnelle de Stabilisation des Nations-Unies en Centrafrique (MINUSCA), décédé le 25 juillet dans une attaque, alors qu’il était en mission d’escorte de camions citernes pour le ravitaillement de la ville de Bangassou en eau au titre d’une action humanitaire, ont eu lieu jeudi à Sefrou.




Maroc: obsèques à Sefrou d'un militaire du contingent des FAR de la MINUSCA décédé en Centrafrique
Présidée par le Général de Brigade Hassan Ettaik de l’Inspection Générale des FAR, accompagné par des Officiers supérieurs de l’Etat-major Général des FAR et de l’Etat-major Zone sud, en présence du commandant de la place d’armes Fès-Sefrou, la cérémonie funéraire a été marquée par la lecture d'un message de condoléances et de compassion adressé par le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major Général des Forces Armées Royales, à la famille du défunt.

Après la prière du mort, le cortège funèbre s'est dirigé vers le cimetière où le défunt a été inhumé dans un climat de recueillement et de piété.

Les obsèques se sont déroulées en présence notamment des membres de la famille du regretté, ses amis et ses proches, ainsi que du gouverneur de la province de Sefrou, Abdelhak Hamdaoui, et plusieurs hautes personnalités militaires et civiles.

Lors de cette cérémonie funéraire, les condoléances officielles ont été présentées à la famille du défunt.

Le Caporal-Chef Hicham Amahrit est né en 1981 à Sefrou.

Dans deux attaques différentes, le Sergent-Chef Mohamed Ait Said, le Caporal-Chef Zaid Kabouz et le Caporal-Chef Hicham Amahrit, du contingent des FAR de la MINUSCA, sont décédés, les 23 et 25 juillet, alors qu’ils étaient en mission d’escorte de camions citernes pour le ravitaillement en eau de la ville de Bangassou, au titre d’une action humanitaire.

Atlasinfo avec MAP
Jeudi 3 Août 2017 - 17:55





Nouveau commentaire :
Twitter