Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc: les istiqlaliens élisent un comité exécutif débarrassé des lieutenants de Hamid Chabat


Lundi 9 Octobre 2017 modifié le Lundi 9 Octobre 2017 - 18:02

Narjis Rerhaye (A Rabat)




Maroc: les istiqlaliens élisent un comité exécutif débarrassé des lieutenants de Hamid Chabat
C’est officiel ! Nizar Baraka, le nouveau secrétaire général de l’Istiqlal, travaillera avec les hommes, les femmes et les jeunes de la liste de Hamdi Ould rachid, l’homme fort du parti qui a porté le petit-fils d’Allal Al Fassi au sommet du parti. « Sur cette liste, on retrouve tous les soutiens de Nizar Baraka, les représentants du courant Bila Houwada et bien sûr les candidats de Hamdi », résume sobrement un istiqlalien euphorique.

C’est en cette fin de matinée du lundi 9 octobre que la liste définitive des membres du comité exécutif de l’Istiqlal, élus dans la nuit de dimanche, a été dévoilée.

Sur les 28 membres qu’elle compte, 27 appartiennent à la liste défendue par Ould Rachid, le militant venu du Sahara, faiseur de roi. C’est d’ailleurs Hamdi Ould rachid qui a été élu au comité exécutif de l’Istiqlal avec le meilleur score, 710 voix. Il est suivi de Nourededdine Mediane, le président du 17ème congrès de cette formation politique, qui a recueilli 664 voix. La tornade « Nizar » a littéralement balayé Hamid Chabat, ses « hommes » et lieutenants du l’instance exécutive de l’Istiqlal. Faute de suffrages, Abdallah Bekkali, Adil Benhamza, Kihel, Mounia Ghoulam ne siègeront plus au comité exécutif.

Parmi les nouveaux membres qui font leur entrée au sein du comité exécutif, Abdelouahad Ansari, le bâtonnier de Meknès et Omar Hejira qui a fait toutes ses classes dans la maison istiqlalienne. Les deux hommes ont obtenu les meilleurs scores s’agissant des nouveaux membres.

Du côté des femmes, l’on notera le retour de l’ancienne ministre de la santé (et ex soutien de Hamid Chabat) Yasmina Baddou. Saida Ait Bouali, Zineb Qayouh et Khadija Zouali font partie des femmes élues qui siègeront dans le saint du saint.

Avec une instance exécutive qui lui est acquise, Nizar Baraka peut désormais entamer la rénovation du parti fondé par son grand-père. La page Hamid Chabat et ses excès est définitivement tournée.


Lundi 9 Octobre 2017 - 13:19





Nouveau commentaire :
Twitter