Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: le taux de croissance devrait se situer au dessous de 2 % en 2016 (Boussaid)


Mardi 24 Mai 2016 modifié le Mardi 24 Mai 2016 - 08:21




Le taux de croissance devrait se situer au dessous de 2 pc en 2016, plombé par la valeur ajoutée agricole, a annoncé, lundi à Rabat, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid.

"Sur la base d’une prévision de production céréalière de 33,5 millions quintaux, la valeur ajoutée agricole connaitra une régression de 7,3 pc par rapport à 2015, ce qui impactera le taux de croissance", a expliqué M. Boussaid, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du colloque international sur le thème "Quel modèle de développement pour l’entrée du Maroc dans le concert des pays émergents ?", qui se tiendra les 2 et 3 juin prochain à Skhirat.

En dehors des céréales, la campagne agricole enregistre de bonnes performances, notamment pour l'arboriculture fruitière qui affiche une croissance estimée à 15 pc, les cultures industrielles (+5 pc) et cultures maraichères (+5 pc), a précisé M.Boussaid.

A l’exception de la branche de la chimie et parachimie, le secteur industriel connaîtra une nette amélioration, a encore dit le ministre.

L’activité touristique cumulée au Maroc a enregistré, pour sa part, une progression de 6,6 pc en terme de recettes, malgré une légère baisse des arrivées (-0,5 pc) et des nuitées (-0,9 pc) au premier trimestre 2016 par rapport à la même période de l'année précédente, a-t-il noté.

Au niveau de la demande intérieure, la consommation des ménages, soutenue par l’évolution maîtrisée des prix à la consommation devrait tirer profit de l’évolution globalement favorable des revenus des ménages, bénéficiant, notamment, de la dynamique des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des crédits à la consommation (+5,6 pc à fin mars) ainsi que de l’effet d’entrainement de la campagne agricole exceptionnelle de l’année précédente.

Les recettes des MRE ont atteint à fin avril 19,4 milliards de dirhams (MMDH) contre 18,7 MMDH un an auparavant, en progression de 4 pc. (Avec MAP)



Mardi 24 Mai 2016 - 08:19





Nouveau commentaire :
Twitter