Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc : le prochain gouvernement accordera la priorité à cinq secteurs en réponse aux attentes des citoyens (Benkirane)


Vendredi 9 Décembre 2011 modifié le Vendredi 9 Décembre 2011 - 16:46




Maroc : le prochain gouvernement accordera la priorité à cinq secteurs en réponse aux attentes des citoyens (Benkirane)
Le prochain gouvernement accordera la priorité à cinq secteurs au coeur des préoccupations des citoyens, a affirmé vendredi à Rabat le chef de gouvernement désigné, M. Abdelilah Benkirane.

"Nous avons analysé la situation au Maroc et nous avons constaté que les problèmes que connaît le Royaume sont essentiellement liés à cinq secteurs, à savoir la justice, l'enseignement, l'emploi, le logement et la santé", a précisé M. Benkirane lors d'un point de presse avec les agences Maghreb Arabe Presse (MAP), l'AFP, EFE et Reuters.

Parmi les priorités de l'action du prochain cabinet figurent l'amélioration des conditions de vie des citoyens, notamment ceux vivant dans la précarité, a ajouté M. Benkirane, également secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), soulignant que le moment est venu de s'intéresser davantage à cette catégorie en vue d'améliorer ses conditions, sans oublier les autres couches sociales.

Le gouvernement adoptera une démarche participative avec tous les acteurs pour promouvoir ces cinq secteurs, a poursuivi le chef de gouvernement, annonçant qu'une commission mixte sera mise en place avec les autres composantes du futur cabinet dans la perspective d'établir un programme commun.

En ce qui concerne les concertations engagées jusqu'à présent pour constituer le gouvernement, M. Benkirane a souligné qu'aucune décision finale n'a encore été prise au niveau des instances du PJD avec ses alliés à propos des portefeuilles ministériels qui seront attribués à chaque parti politique.

Le choix des ministres se fera sur la base des critères de compétence et de capacité à assumer convenablement les missions qui leur seront confiées, a fait remarquer M. Benkirane, insistant sur le fait que les futurs ministres doivent en outre jouir de la confiance des citoyens.

M. Benkirane a par ailleurs indiqué que la nouvelle constitution ne fait aucune référence à ce qu'on appelle communément "ministères de souveraineté", soulignant que le Maroc vit actuellement une nouvelle étape politique.

Il a d'autre part réaffirmé que les libertés individuelles seront respectées et reconnues pour tous les citoyens conformément aux lois en vigueur.



Vendredi 9 Décembre 2011 - 16:40

(Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter