Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: le "plan de soutien" à l'encadrement religieux, nouveau jalon sur la voie de la réforme du champ religieux


Vendredi 13 Juin 2014 modifié le Samedi 14 Juin 2014 - 00:24




Maroc: le "plan de soutien" à l'encadrement religieux, nouveau jalon sur la voie de la réforme du champ religieux
Le "plan de soutien" à l'encadrement religieux, dont le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a présidé, vendredi à Rabat, la cérémonie de présentation, vise à prémunir les mosquées de toute exploitation et améliorer le niveau de qualification au service des valeurs religieuses notamment celles relatives à la citoyenneté et ce, en conformité avec les principes du rite malékite.

La doctrine des Oulémas marocains est en effet fondée sur le dogme Ash'ari qui réfute l’excommunication et sur l'école malékite qui a incorporé de nombreux aspects de la vie locale marocaine, ainsi que sur le cheminement spirituel qui appelle à l'introspection et à l'éducation à la responsabilité.

Ce plan porte sur le renforcement des mesures préventives et du développement, la promotion de l’équipement et l’encadrement pour préserver l’ordre religieux général.

Il intervient en application des orientations royales visant à promouvoir et moderniser le champ religieux, en le dotant notamment des ressources humaines qualifiées et des moyens matériels nécessaires et en lui permettant de s’ouvrir sur les nouvelles technologies.

Le plan de soutien, qui représente un nouveau jalon sur la voie de la réforme du champ religieux, est notamment marqué par l’exigence de respecter les fondamentaux de la nation marocaine et de son référentiel institutionnel de "Imarat Al-Mouminine" (Commanderie des croyants).

La plate-forme de ce dispositif est composée d’un Centre d’information, du matériel informatique pour administrer et contrôler le contenu, de 160 ordinateurs pour les conseils des oulémas et les délégations du ministère, de 1300 ordinateurs portables pour les imams instructeurs et d’un portail web contenant les bases de données relatives au champ religieux et une bibliothèque scientifique.

Il tend également à élargir l’encadrement de la chose religieuse au niveau local, à travers un staff d’encadrement composé de 1300 Imams-Mourchidines répartis sur l’ensemble des préfectures et provinces du royaume. Ces Imams-Mourchidines sont titulaires d’une licence, mémorisent la totalité du Coran et ont reçu une formation complémentaire en théologie. S’y ajoutent un programme mensuel préparé par le Conseil supérieur des oulémas.

Ce programme doit aider les imams à préserver et respecter l’identité religieuse marocaine au sein des mosquées, comme il va contribuer au renforcement du rôle des Conseils des oulémas dans l’encadrement des imams et leurs qualifications.
De même, le programme de renforcement de l’encadrement religieux devrait améliorer la qualité du programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées.

A rappeler que le programme de lutte contre l’analphabétisme, géré par 464 coordinateurs et conseillers pédagogiques dans 5550 mosquées, a bénéficié à plus de 1.800.000 depuis son lancement. Dans le même cadre, un nouveau programme d’alphabétisation à partir de la télévision et l’internet, dont les effets pourront être mesurés d’ici un an, vient d’être lancé récemment par le Roi pour soutenir les efforts visant à éradiquer ce fléau.


Vendredi 13 Juin 2014 - 21:00





Nouveau commentaire :
Twitter