Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc : le PJD prêt à former une coalition avec tous les partis, à l'exception du PAM (Benkirane)


Dimanche 27 Novembre 2011 modifié le Lundi 28 Novembre 2011 - 13:52




Benkirane avec Mezouar, au ministère de l'Intérieur après l'annonce des résultats partiels du scrutin
Benkirane avec Mezouar, au ministère de l'Intérieur après l'annonce des résultats partiels du scrutin
Le secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), Abdelilah Benkirane a affirmé dimanche que le parti est prêt à former une coalition gouvernementale avec tous les partis politiques, à l'exception du Parti Authenticité et Modernité (PAM).

"Nous sommes ouverts à tous les partis politiques pour former un gouvernement à l'exception d'une seule formation politique (NDLR Parti Authenticité et Modernité) ", a-t-il dit lors d'une conférence de presse après l'annonce des résultats définitifs des législatives du 25 novembre.

Il a ajouté que sa formation politique "a des affinités" avec les partis de la Koutla qui ont "fait preuve de maturité politique" en exprimant leur disposition à participer au prochain gouvernement.

Selon M. Benkirane, des concertations seront menées avec la Koutla en tant que bloc ou individuellement pour la formation de ce cabinet, précisant qu'aucun contact n'a été jusqu'ici entrepris avec les partis politiques dans l'attente de la nomination d'un chef de gouvernement.

Le secrétaire général du PJD a également fait savoir qu'il aspire à former une coalition gouvernementale avec une majorité "confortable". Dans ce sens, il a estimé qu'il n'écarte pas une coalition comprenant, outre la Koutla, éventuellement le Mouvement populaire.

"Il n'est pas nécessaire de confier la majorité des portefeuilles ministérielles au PJD", a affirmé M. Benkirane, plaidant toutefois en faveur d'un cabinet restreint où les membres seront nommés sur la base des critères de compétence et de transparence.

Le PJD a remporté 107 des 395 sièges de la Chambre des représentants au titre des législatives du 25 janvier selon les résultats définitifs annoncés dimanche.

Le PJD a fait campagne sur les thèmes de la démocratie, de la lutte contre la corruption et de la lutte contre les inégalités sociales grâce à une hausse du salaire minimum et une reforme de l'éducation.








Dimanche 27 Novembre 2011 - 23:41

(Avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter