Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc : le PJD devant "une grande responsabilité" (Abdelilah Benkirane)


Samedi 26 Novembre 2011 modifié le Samedi 26 Novembre 2011 - 22:27




Abdelilah Benkirane, SG du PJD
Abdelilah Benkirane, SG du PJD
Le résultat obtenu par le Parti Justice et développement (PJD), venu en tête des partis en lice pour les élections du 25 novembre, le met "devant une grande responsabilité", a affirmé le Secrétaire général de cette formation politique Abdelilah Benkirane.

"Pour nous au parti, ces résultats ont été une bonne nouvelle que d'être au devant de la scène politique", s'est réjoui M. Benkirane dans une déclaration à l'agence MAP, assurant toutefois que cette performance a mis le parti devant "une stature de préparation devant cette responsabilité immense".

Concernant la formation du gouvernement, le secrétaire général du PJD a indiqué qu'il est encore prématuré de parler de coalitions avant la proclamation des résultats définitifs de ce scrutin. Il a rappelé que son parti avait déjà fait part de sa disposition à s'allier aux partis de la Koutla démocratique, soulignant également qu'il reste ouvert à des alliances avec d'autres partis politiques, à l'exception d'un seul "qui nous considère comme une ligne rouge".

Le PJD est arrivé en tête des partis politiques en lice pour le scrutin de vendredi avec 80 sièges, selon les résultats provisoires portant sur 288 des 305 sièges au titre des circonscriptions locales. Le taux de participation a atteint 45,4% des inscrits, supérieur à celui des dernières élections législatives en 2007 (37%).





Samedi 26 Novembre 2011 - 16:06






1.Posté par patriote65fr le 26/11/2011 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce le début ou la fin,
tout d'abord je felicite M. benkirane pour cette victoire modérée.
modérée car le PJD doit conjuguer avec d'autres forces politiques qui peuvent fausser le jugement du travail de cette nouvelle gouvernance.
les discours de benkirane qui ont été taxer de populiste (cha3awi), aujourd'hui rien ne l’empêche de faire ses preuves, le PJD doit marcher sur un terrain miné.
c'est la dernière carte qui doit faire la différence rassurer la jeunesse marocaine qui a été d'un grand soutien au pjd.

Nouveau commentaire :
Twitter