Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: le Conseil national du RNI approuve le principe de participer au gouvernement


Samedi 3 Août 2013 modifié le Samedi 3 Août 2013 - 04:03




Maroc: le Conseil national du RNI approuve le principe de participer au gouvernement
Le Conseil national du Rassemblement national des indépendants (RNI), réuni en session extraordinaire, vendredi à Bouznkia, a approuvé à la majorité, le principe de participer au gouvernement et mandaté, à l'unanimité, le président du parti, Salaheddine Mezouar, pour la gestion des négociations, suite à l'offre du chef du gouvernement concernant l'adhésion du RNI à la majorité.

Lors de cette réunion, dont l'ordre du jour comportait un point unique à savoir continuer dans l'opposition ou participer au gouvernement, les intervenants représentant les sections du RNI dans toutes les régions du Royaume, ont indiqué que toute décision doit tenir compte de l'intérêt national, de l'exception marocaine et de tout ce qui est de nature à renforcer l'image, la place et le poids du parti sur la scène politique nationale.

La participation à la majorité gouvernementale devrait reposer sur une charte fixant clairement les conditions d'adhésion et à même de conforter le positionnement du parti dans le paysage politique marocain, ont-ils dit, soulignant la nécessité d'élaborer un nouveau programme gouvernemental, puisque le RNI avait voté contre l'actuel programme.

Dans le même ordre d'idées, les intervenants ont jugé nécessaire de permettre à leur parti d'élaborer ses propres idées et de concrétiser sa vision des réformes, soulignant l'impératif de traiter les grandes questions dans le cadre du dialogue et d'éviter l'unilatéralisme dans la prise de décisions.

Les négociations devraient porter sur la restructuration du gouvernement et non seulement le remplacement des ministres démissionnaires du Parti de l'Istiqlal, ont-ils noté, mettant l'accent sur l'obligation de donner une chance aux nouvelles figures ainsi qu'aux militants connus du partis.

Les intervenants ont, en outre, souligné la nécessité du parachèvement des chantiers, lancés au cours de la dernière décennie avec la contribution du RNI, et selon une approche participative.

Le RNI doit être considéré comme un véritable "partenaire à cette coalition", ont-ils estimé.

Samedi 3 Août 2013 - 00:01





Nouveau commentaire :
Twitter