Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc : large mouvement dans le corps consulaire, congés suspendus et politique de tolérance zéro


Jeudi 6 Août 2015 modifié le Vendredi 7 Août 2015 - 17:16

Après le discours royal du Trône dans lequel le roi Mohammed VI a évoqué les multiples tracasseries administratives dont est victime la communauté marocaine à l’étranger, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, a pris des mesures urgentes dont un large mouvement dans le corps consulaire qui va concerner environ 70 % des consulats, des congés suspendus et une politique de tolérance zéro à l'égard de tout dépassement à l'encontre des Marocains résidant à l’étranger (MRE).




Ces mesures porteront sur les ressources humaines et l'interaction avec les membres de la communauté marocaine, ainsi que l'amélioration de la qualité des services consulaires, a précisé hier M. Mezouar dans une déclaration à la presse, à l'issue d'une réunion au siège de son ministère, en présence du ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad et des représentants du ministère de la Justice et des Libertés, du ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration et du secrétariat général du gouvernement.

Le large mouvement au niveau du corps consulaire sera basé sur les critères de responsabilité, d'équité et de compétence, contenus dans le discours prononcé par le Roi à l'occasion du 16ème anniversaire de son accession au Trône, a souligné le ministre, relevant qu'il sera procédé à l'affectation de ceux, dont le rendement n'est pas satisfaisant, à l'Administration centrale, à la promotion des plus distingués parmi eux, à l'adoption du rajeunissement et au renforcement de la présence de la femme au sein du corps consulaire.

Au niveau de l'Administration centrale, le ministre a fait savoir qu'il sera procédé à la restructuration des services chargés des affaires consulaires et la consolidation de leurs capacités et compétences, ajoutant que des missions d'audit seront dépêchées, cette semaine aux consulats dans le but d'évaluer le rendement des fonctionnaires consulaires et agents locaux.

Les mesures urgentes, a souligné M. Mezouar, visent à insuffler un sang nouveau et à rajeunir les staffs consulaires (environ 30) à partir du mois d novembre prochain, à l'issue d'une session de formation de trois mois, précisant que ces cadres et jeunes compétences ont été sélectionnés, outre l'ouverture sur la communauté, pour exercer au sein des consulats, conformément aux dispositions juridiques.

Dans le cadre des dispositions prises au niveau de l'interaction avec les membres de la communauté marocaine résidant à l'étranger, le ministre a annoncé qu'à partir du 17 Août, un numéro vert international sera mis à la disposition des membres de la communauté marocaine à l'étranger pour recevoir leurs plaintes et doléances et écouter leurs requêtes, outre la mise sur pied d'un mécanisme chargé du suivi et du traitement des dossiers le plus tôt possible.

Politique de tolérance zéro

Salaheddine Mezouar, a également affirmé, mercredi à Rabat, que son département adoptera "une politique de fermeté et de tolérance zéro à l'égard de tout dépassement" commis à l'encontre des MRE dans les consulats du royaume.

le ministre a indiqué que son département émettra "une circulaire instituant une politique de fermeté et de tolérance zéro à l'égard de tous les cas de mauvais traitement avérés, de non-respect de la dignité des Marocains résidant à l'étranger, de violation de la déontologie du métier ou d'adhésion à des activités politiques".

Le ministre a annoncé des mesures portant sur la création d'un mécanise d'accueil et d'orientation à distance géré au niveau central, précisant que ce mécanise, qui sera lancé au plus tard dans trois mois, sera consacré à répondre aux préoccupations d'ordre administratif des MRE et à leur fournir les informations nécessaires concernant les différents services consulaires.

Il a aussi indiqué qu'il a été convenu avec les départements ministériels concernés de plusieurs dispositions pour trouver des solutions durables aux difficultés et problèmes rencontrés par les membres de la communauté marocaine, relatifs notamment à l'état civil, l'enregistrement des nouveau-nés, l'homologation des documents et les télé-services consulaires.

Il a été ainsi décidé que les départements ministériels concernés prennent, à partir de ce jeudi, les dispositions nécessaires pour lever les obstacles juridiques, organiques et techniques rencontrés par les MRE, en fixant fin d'août comme date butoir pour élaborer toutes les dispositions relatives à ces réformes procédurales.

Ces réformes, a expliqué le ministre, concernent l'homologation des documents, l'obtention des documents de l'état civil, l'enregistrement des prénoms des enfants dans le respect du choix des parents et les problèmes de déplacement pour l'obtention de ces documents.

Conformément aux hautes Instructions royales, il a été décidé de simplifier les procédures d'homologation des documents, suivant la procédure "Apostille", prévue dans les conventions internationales (deux étapes au lieu de 7 actuellement), en mettant notamment en place les dispositions nécessaires pour permettre aux MRE, dans les semaines à venir, d'homologuer leurs documents auprès des autorités locales dans les différentes préfectures et provinces du royaume.

Jeudi 6 Août 2015 - 08:34

Par Samir Amor




Nouveau commentaire :
Twitter