Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: la présumée mariée du journaliste-vedette d’Al Jazeera passe aux aveux


Mercredi 8 Juillet 2015 modifié le Jeudi 9 Juillet 2015 - 11:35

Le procureur du roi de Rabat a entendu, ce mercredi 8 juillet, Karima Fritess, membre du Parti islamiste Justice et Développement (PJD), à propos de son mariage coutumier (orfi) avec le journaliste-vedette d’Al Jazeera Ahmed Mansour.




Maroc: la présumée mariée du journaliste-vedette d’Al Jazeera passe aux aveux
D’après la presse marocaine, Karima Fritess a reconnu ce « mariage » avec M. Mansour et soumis un document émanant d’un avocat pijidiste qui atteste de cette union coutumière.

Selon la même source, elle a également déclaré avoir rencontré Mansour, membre des Frères musulmans, lors d’une activité de son parti au cours de laquelle elle était chargée d’accueillir les invités étrangers du PJD. Cette rencontre d’après Karima aurait été l’occasion d’échanger quelques mots avec le journaliste de la chaîne qatarie. La situation a évolué et fini par un mariage coutumier , selon Mme Fritess, divorcée et mère d’un enfant.

EN revanche, Karima Fritess a nié toute acte sexuel avec son présumé mari, ainsi que tout voyage de noce en Turquie ou au Qatar.

Ahmed Mansour avait qualifié de «proxénètes» et «d’ordures» des journalistes marocains qui, ayant appris l’affaire, avaient vertement critiqué le journaliste-vedette d’Al Jazeera, ainsi que le vice-président du Conseil national du PJD, le juriste Abdellali Hamidine qui aurait été un des deux témoins ayant béni cette liaison contraire à la loi et au code de la famille marocain.

Les injures de Mansour ont suscité une levée de bouclier de la part de la Fédération des éditeurs de journaux au Maroc et du syndicat de la presse.

Sur sa page Facebook, le journaliste a par la suite présenté ses excuses aux journalistes marocains et reconnu qu'il a dérapé dans un « moment de colère » .

Mercredi 8 Juillet 2015 - 19:17

Par Khaoula Tamimount





1.Posté par nabil le 08/07/2015 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et alors . Liberté individuelle. Le procureur n'a pas à l'appeler. c'est deux adultes.

2.Posté par alouan le 08/07/2015 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le mariage est un acte d'une très lourde responsabilité pour qu'il soit réduit a une simple phrase .il n'y' a que le (naturel chez l'humain)qui pousse a cette simplification ;et qui a pour résultat des dégâts monstres sur l'avenir (du couple lui même)(de la santé ,l’éducation,la personnalité,l'honneur,la liberté et la indépendance de leurs enfants ) j'ai des milliers d'exemple autour de moi .des gents qui croient qu’élever un enfant c'est comme élever un poulet .un drame reproductible sans fin

3.Posté par Mourad le 08/07/2015 23:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pouvez dire ce que vous voulez, il reste toujours un mariage légal ,qu''allah bénis ce mariage.

Nouveau commentaire :
Twitter