Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: la DGSN dément le prétendu enlèvement du dénommé Abdou Chougrani et précise qu'il a été arrêté sur ordonnance judiciaire


Lundi 30 Mai 2016 modifié le Lundi 30 Mai 2016 - 17:02

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti, lundi, que le dénommé Abdou Chougrani ait fait l'objet d'enlèvement, affirmant que l’arrestation de l’intéressé est survenue sur la base d'une ordonnance judiciaire pour son implication présumée dans une affaire de détournement de deniers publics et que toutes les procédures relatives à l’interpellation, l’interrogatoire et la mise en garde à vue se sont déroulées sous la supervision du parquet général compétent.




La DGSN relève qu’"un communiqué attribué à une partie qui se fait appeler "Al Rissalioun al Taqadoumiyoun" fait état d’un prétendu enlèvement du dénommé Abdou Chougrani par une partie qui s’est fait passer pour un service sécuritaire à Fès et appelle les autorités à élucider son sort ou à ouvrir une enquête dans ce sens".

En vue d’éclairer l’opinion publique et rectifier les faits erronés rapportés dans ce communiqué, la DGSN assure, dans un communiqué, que les services de la préfecture de police de Meknès ont arrêté l’intéressé, jeudi dernier, suite à un avis de recherche émis à son encontre au niveau national depuis le 13 mai pour son implication présumée dans une affaire de détournement de deniers publics.

Le mis en cause a été remis aux services de police de la ville de Taounate, autorité sécuritaire compétente, pour poursuivre l’enquête en vue de la présentation de l’intéressé, lundi 30 mai, au service des crimes financiers près la Cour d’appel de Fès, ajoute la même source.

Source MAP
Lundi 30 Mai 2016 - 17:01





Nouveau commentaire :
Twitter