Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: la Chambre des conseillers clôture sa session du printemps de l'année législative 2015-2016


Samedi 6 Août 2016 modifié le Samedi 6 Août 2016 - 09:32




La Chambre des Conseillers a clôturé, vendredi, sa session du printemps au titre de l'année législative 2015-2016.

Dans une allocution à cette occasion, le président de la Chambre des conseillers, Abdelhakim Benchamach, a relevé que la session d'avril au titre de l'année législative 2015-2016 a été marquée par un bilan fructueux traduit par la dynamique qu'a connue l'action de la Chambre et illustrée par la publication de textes législatifs avancés, un débat sérieux et responsable autour des questions vitales de la société et un contrôle constructif de l'action gouvernementale.

M. Benchamach a indiqué que tout au long de cette session, la chambre a veillé à une mise en oeuvre adéquate des dispositions de la Constitution, selon une diplomatie initiatrice et agissante à laquelle ont contribué toutes les composantes de la Chambre, et qui a focalisé sur la promotion du modèle marocain fondé sur la sûreté, la stabilité et la consécration de l'Etat de droit et des institutions, prenant en considération l'efficience de l'action parlementaire et s'inspirant de la teneur du discours royal.

Lors de cette session législative, il a été procédé au lancement officiel de l'application relative à la gestion électronique des questions orales et écrites, en partenariat avec la Chambre des représentants et en coordination avec le ministère chargé des relations avec le parlement et la société civile, a-t-il fait savoir.

Ce projet s'inscrit, selon M. Benchamach, dans le cadre du programme intégré du parlement numérique afin d'accompagner les nouveautés des systèmes informatiques, à travers l'usage des nouvelles technologies dans la communication avec le gouvernement, suivre les différentes étapes des questions, y compris les délais constitutionnels de la réponse du gouvernement, présenter des données diversifiées et réduire considérablement l'utilisation du papier, à l'horizon de la numérisation globale des activités de la Chambre.

Le président de la Chambre des conseillers, s'est, par ailleurs, arrêté, sur les fortes significations politiques du Message du lRoi au 27-ème sommet de l'Union Africaine à Kigali au sujet de la décision du Maroc de réintégrer l'Union Africaine, affirmant que cette décision historique constitue une reconnaissance pour les rôles pionniers joués par le Maroc, en tant que membre fondateur de l'Organisation de l'unité africaine, sur les plans sécuritaire, politique, économique, social, environnemental et spirituel.

Au regard de ces nouveautés qui ne cessent de s'accélérer, M. Benchamach a souligné la nécessité de l’interaction rapide et de l'accompagnement soutenu de ces événements à travers des initiatives visant une présence diplomatique en Afrique, au service de l'agenda politique national auprès des parlements africains et arabes afin de concrétiser les aspirations du Maroc, poursuivre la défense de ses droits et éviter tout éventuel dérapage.

Dans ce sens, le président de la Chambre des conseillers a insisté sur l'importance d'exploiter les opportunités offertes par les résolutions de l'Assemblée générale des Nations unis (ONU) en la matière, afin de développer de nouvelles voies de coopération et de partenariat et de diversifier les formes et les domaines de participation de la Chambre au niveau des mécanismes de l'ONU, en vue de mobiliser le soutien autour des questions justes et des intérêts suprêmes de la Nation.

Il a également évoqué l'accompagnement de l'agenda international, notamment la 22ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP22) et la mise en oeuvre des objectifs de développement durable.

Afin de consacrer les réalisations parlementaires et poursuivre la mise à niveau de l'action de la Chambre et le renforcement de ses capacités, M. Benchamach a souligné que la prochaine session sera marquée par des activités et des initiatives importantes, ainsi que par des plans d'actions intenses à travers lesquels la Chambre œuvrera à mettre en avant le rôle agissant du Maroc dans le traitement de nombre de questions internationales, ainsi que l'importance de la contribution du dialogue parlementaire à la proposition de réponses adéquates et à édicter des lois à même de résoudre les problématiques liées au développement économique, social et environnemental.

MAP
Samedi 6 Août 2016 - 08:55





Nouveau commentaire :
Twitter