Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: 'lOffice national de sécurité sanitaire affirme n’avoir jamais relevé des cas d’intoxication par le couscous


Mardi 16 Août 2016 modifié le Mardi 16 Août 2016 - 22:38




L'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a affirmé que ses services n'ont jamais relevé, durant leurs activités, des cas d’intoxication par le couscous.

Contacté par la MAP pour réagir à des articles de presse faisant état de présence de champignons dans le couscous, l’ONSSA a précisé que le développement de ces champignons (moisissures) dans les produits alimentaires est favorisé par les mauvaises conditions de stockage et de présentation à la vente (vrac, emballage défectueux, humidité, manque d’hygiène, etc...).

La conservation de la qualité d’un produit alimentaire est tributaire d’un conditionnement (emballage) adéquat et de bonnes conditions de stockage et de présentation à la vente, a fait savoir l'Office, notant que le produit mis en vente doit comporter un étiquetage qui apporte au consommateur les informations nécessaires sur ce produit (origine, identité, composition, durée de validité, etc...).

Le contrôle de l’ONSSA s’effectue le long de la chaîne de valeur du couscous, a souligné l’Office, ajoutant qu’un contrôle des céréales importées (matière première pour le couscous) s'effectue au niveau des points d’inspection frontaliers avec prélèvements d’échantillons pour des analyses au laboratoire (dont les mycotoxines). Des contrôles sont également effectués au niveau du marché local aussi bien au niveau de la production industrielle que de la distribution.

La quasi-totalité des minoteries industrielles (y compris celles produisant le couscous) sont agréées sur le plan sanitaire par l’ONSSA. Ainsi, ces unités disposent d’un système d’autocontrôle et de traçabilité et respectent les bonnes pratiques sanitaires et d’hygiène.

MAP
Mardi 16 Août 2016 - 22:37





Nouveau commentaire :
Twitter