Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: l'évocation de l'ancienne circulaire sur la baisse du volume lors de l'appel à la prière d'Al Fajr "dénote une intention et un dessein malsains" (ministère)


Jeudi 20 Mars 2014 modifié le Vendredi 21 Mars 2014 - 18:58

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a indiqué, jeudi, que l'évocation par des médias de la circulaire relative à la baisse du volume des haut-parleurs lors de l'appel à la prière d'Al Fajr, publiée il y a 07 ans par sa délégation dans la région du Grand Casablanca, "dénote une intention et un dessein malsains".




Maroc: l'évocation de l'ancienne circulaire sur la baisse du volume lors de l'appel à la prière d'Al Fajr "dénote une intention et un dessein malsains" (ministère)
"Certains journaux nationaux et sites électroniques ont évoqué une circulaire distribuée aux délégués provinciaux des Affaires islamiques dans la région du Grand Casablanca leur demandant d'inciter les muezzines à régler les haut-parleurs et baisser leur volume au minimum lors de l'invocation de Dieu et l'accomplissement de la prière d'Al Fajr, et de ne pas porter la voix des fidèles hors mosquées à l'aide de haut-parleurs lors de la prière d'Assobh", a ajouté le ministère dans un communiqué parvenu à la MAP.

"L'évocation de cette question en ce moment précis, sept ans après, dénote une intention et un dessein malsains", déplore le ministère.

La même source a fait remarquer que "la circulaire précitée a été rendue publique par la délégation régionale des Affaires islamiques dans la région du Grand Casablanca le 20 février 2007, conformément aux règles et recommandations contenues dans le Guide de l'imam, du sermonnaire et du prédicateur publié par le ministère en 2006 et approuvé par le Conseil supérieur des Ouléma.

Ce guide, a expliqué ce département, a particulièrement stipulé que "l'on allume les haut-parleurs placés à l'extérieur de la mosquée tout en les réglant de façon à ne pas causer des dérangement, ajoutant que ces recommandations sont de mises lors de l'appel à la prière d'Al Fajr au cours duquel les haut-parleurs sont règlés à des niveaux bas, et très bas dans les mosquées proches des hôpitaux et des résidences des non musulmans.

Les haut-parleurs placés à l'intérieur des mosquées sont allumés lors de l'accomplissement de tous les rituels religieux à la mosquée ou à l'occasion de toute manifestation culturelle, sociale ou éducative organisée avec l'accord des délégations des affaires islamiques", précise le ministère citant le guide de l'Imam.

"En exécution de ces instructions, les délégations des Affaires islamiques dans le Grand Casablanca ont traité en leur temps tous les cas ayant nécessité la publication d'une circulaire à ce sujet", a souligné le communiqué.
Jeudi 20 Mars 2014 - 21:10





Nouveau commentaire :
Twitter