Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: l'Istiqlal, deuxième force du gouvernement, va accoucher d'un nouveau chef aux forceps


Dimanche 23 Septembre 2012 modifié le Lundi 24 Septembre 2012 - 09:56




L'ancien premier ministre Abass Fassi, Hamid Chabat, 53 ans, et Abdelouahed el-Fassi, 62 ans,
L'ancien premier ministre Abass Fassi, Hamid Chabat, 53 ans, et Abdelouahed el-Fassi, 62 ans,
Plus de 900 militants de l'Istiqlal, la deuxième principale force de la coalition gouvernementale marocaine dirigée par l'islamiste Abdelilah Benkirane, doit élire dimanche le nouveau chef de ce parti parmi les plus anciens du pays.

Cette élection, la première dans l'histoire de l'Istiqlal, mouvement national fondé en 1944 à l'époque du protectorat français, devait permettre de départager le député-maire de Fès, Hamid Chabat, 53 ans, et Abdelouahed el-Fassi, 62 ans, fils de l'un des leaders historiques, Allal el-Fassi. La bataille pour élire un nouveau patron fait rage depuis des mois et laissera sûrement des sequelles.

Le vainqueur succèdera à Abbas el-Fassi, quatrième secrétaire général de l'Istiqlal et Premier ministre de 2007 à 2011.

Le résultat de ce scrutin tenu dans le Palais des Congrès de Skhirat, station balnéaire située à une trentaine de kilomètres de Rabat (ouest), devait être connu dans la soirée, ont précisé les organisateurs.

L'Istiqlal est la 2e force de la coalition gouvernementale derrière le parti Justice et développement, le parti islamiste sorti grand vainqueur des législatives organisées en novembre 2011 dans le tumulte du Printemps arabe.

Il compte plusieurs ministres dont ceux de l'Economie et des Finances, Nizar Baraka, et de l'Education, Mohamed El Ouafa.

Dimanche 23 Septembre 2012 - 18:24





Nouveau commentaire :
Twitter