Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: l'Assemblée provinciale de Smara dénonce les positions partiales de Ban Ki-Moon au sujet du Sahara


Jeudi 17 Mars 2016 modifié le Jeudi 17 Mars 2016 - 08:46

L'Assemblée provinciale de Smara a condamné les positions partiales et complaisantes du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon sur la question du Sahara marocain lors de sa dernière visite dans les camps de Tindouf.




Lors d'une séance extraordinaire tenue à cet effet, les membres de l'Assemblée ont dénoncé, dans un communiqué parvenu mercredi à la MAP, les dérapages verbaux et les déclarations inédites de Ban Ki-Moon qui sont aux antipodes des lois et us internationales et portent atteinte au principe de neutralité que lui impose son poste de SG de l'ONU, relevant que ces agissements irresponsables, qui représentent une violation on ne peut plus claire de la charte de l'ONU, sont de nature à embraser la région.

Le communiqué fustige également les agissements inappropriés blessant les sentiments de l'ensemble du peuple marocain et qui représentent un alignement total et direct du SG de l'ONU sur l'Algérie et sa marionnette le polisario, de même qu'ils constituent une déviation dangereuse des objectifs et de la mission de l'ONU ainsi que de l'esprit de sa charte fondatrice qui vise à servir la paix et la stabilité à travers le monde.

Les membres de l'assemblée provinciale ont exprimé leur indignation et condamnation suite à l'utilisation par le SG de l'ONU de propos inappropriés et subjectifs en qualifiant d'"occupation" la situation au Sahara marocain, soulignant que la visite par Ban Ki-Moon dans la zone tampon aux provinces du Sud est une tentative de dissimuler ses échecs, tout au long de son mandat onusien, à réaliser un progrès considérable pour trouver une issue à ce différend et se veut une tentative de complaire aux parties hostiles aux droits constants du Royaume concernant sa souveraineté sur ses provinces du Sud.

Ils se sont également indignés de l'omission par le SG de l'ONU des vérités historiques concernant le dossier du Sahara, dont les positions de l'ONU, notamment depuis 2008, au lendemain de la présentation par le Royaume de la proposition d'autonomie, qualifiée de sérieuse, réaliste et crédible par la communauté internationale et qui sert de plateforme pour engager des négociations, après qu'il s'est avéré que le référendum est inapplicable.

Les déclarations de Ban Ki-Moon suscitent plus d'une interrogation sur la crédibilité du Secrétariat général de l'ONU et frappent de plein fouet la neutralité de cette institution, ont-ils observé, remarquant que ces propos miroitent les manoeuves ourdies par les ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume et ne pourront, nullement, altérer, l'unanimité des Marocains sur la marocanité du Sahara.

Le communiqué a également pointé du doigt l'omission par le SG de l'ONU des sacrifices consentis par le peuple marocain et la population des provinces du Sud, quarante ans durant, dans l'optique de développer les provinces du Sud, saluant au passage le lancement par le Roi Mohammed VI, à l'occasion de la visite royale dans les provinces du sud, de plusieurs chantiers de développement à caractère stratégique.
Jeudi 17 Mars 2016 - 08:44





Nouveau commentaire :
Twitter