Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc: hausse de 7,5 % du produit net bancaire en 2012 (BAM)


Vendredi 2 Août 2013 modifié le Vendredi 2 Août 2013 - 13:05

Le produit net bancaire (PNB) des établissements de crédit au Maroc s'est établi à 38,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2012, en progression de 7,5 % par rapport à 2011, a annoncé jeudi à Casablanca, M. Abderrahim Bouazza, responsable de la direction de la supervision bancaire à Bank Al-Maghrib (BAM).




Maroc: hausse de 7,5 % du produit net bancaire en 2012 (BAM)
Le produit net bancaire (PNB) des établissements de crédit au Maroc s'est établi à 38,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2012, en progression de 7,5 % par rapport à 2011, a annoncé jeudi à Casablanca, M. Abderrahim Bouazza, responsable de la direction de la supervision bancaire à Bank Al-Maghrib (BAM).

Dans un environnement économique et financier très difficile, le système bancaire marocain a continué à maintenir sa résilience, favorisé par la diversification de ses activités et un développement plus marqué à l'échelle régionale et continentale, a-t-il souligné lors d'une conférence pour la présentation du 9ème rapport annuel de la BAM "sur le contrôle, l'activité et les résultats des établissements de crédit" au titre de l'exercice 2012.

En dépit de la hausse du coût de risque de 49 pc (contre 17,2 % en 2011), du resserrement de la marge globale d'intermédiation à 3,21 % (sous l'effet conjugué de la baisse du taux de rendement moyen des emplois et la hausse du coût moyen des ressources), et d'une contraction des revenus des activités de marché, les banques ont pu préserver un niveau de profitabilité satisfaisant, le PNB maintenant un rythme de progression soutenu malgré sa décélération, revenant à 7,5 % en 2012, contre 9,3 % une année auparavant, a-t-il poursuivi.

Et d'ajouter que la croissance du résultat net des banques a été ralentie notamment par la hausse sensible du coût du risque qui a atteint 5,7 MMDH en 2012, absorbant 28 pc du résultat brut d'exploitation (RBE), contre 20,5 % l'année précédente.

Ainsi, le résultat net global du secteur, en baisse de 1,7 % contre une hausse de 3,5 pc en 2011, s'est maintenu aux alentours de 10 MMDH. Un léger repli qui s'est reflété, selon le responsable, sur l'évolution de la rentabilité des fonds propres des banques (ROE) (-11,8 %) et celle de la rentabilité des actifs des banques (ROA) qui est demeurée stable à 1 %.

Sur le plan prudentiel, BAM a assuré, en 2012, le contrôle de 86 établissements répartis entre 19 banques, 36 sociétés de financement, 6 banques offshore, 3 associations de micro-crédit, 10 sociétés de transferts de fonds, la Caisse Centrale de Garantie (CCG) et la Caisse de Dépôt et de Gestion, a indiqué M. Bouazza, ajoutant que l'attention a été portée notamment sur la qualité du portefeuille-crédit des banques, la situation de liquidité des établissements bancaires, le fonds propres et solvabilité et la stratégie de développement des groupes bancaires à l'étranger.

Vendredi 2 Août 2013 - 01:32





Nouveau commentaire :
Twitter