Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc: hausse de 3,3 % de la consommation des ménages au 1er trimestre 2015


Mercredi 8 Avril 2015 modifié le Mercredi 8 Avril 2015 - 16:23

La consommation des ménages aurait affiché une hausse de 3,3 % au premier trimestre 2015, en variation annuelle, après +2,8 % un trimestre plus tôt, dans un contexte de poursuite de modération des prix à la consommation (+1,5 %), indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP).




La consommation des ménages aurait été, principalement, alimentée par une expansion de 11 % des crédits à la consommation et une hausse des revenus extérieurs, précise le HCP dans son point de conjoncture du mois d'avril, soulignant que les transferts des MRE auraient progressé d'environ 6,7 %, en glissement annuel. L'augmentation de la consommation domestique aurait profité, particulièrement, aux produits locaux, note le HCP, relevant un fléchissement de 8,9 % des importations de produits manufacturés, au lieu d'une hausse de 15 %, un trimestre auparavant.

En effet, la contribution de la demande intérieure à la croissance économique se serait légèrement améliorée au premier trimestre 2015, conclut le document. L'investissement productif aurait enregistré une augmentation de 2,2 %, en variation annuelle, au lieu de 2,5 %, un trimestre auparavant, annonce le HCP, expliquant cette évolution principalement par à un léger redressement des investissements en construction, sur fond d'une augmentation de 5,8 % du flux des crédits accordés à l'habitat. L'investissement en produits industriels se serait poursuivi, pratiquement, au même rythme que le trimestre précédent, comme en atteste le raffermissement de 4,2 % de l'encours des crédits à l'équipement à fin février 2015, ajoute la même source.

Par ailleurs, le HCP estime que le commerce mondial se serait affermi de 5 % en variation annuelle, au premier trimestre 2015, favorisant une amélioration de 4,9 % de la demande mondiale adressée au Maroc. Les exportations nationales de biens en valeur auraient continué de s'améliorer au premier trimestre 2015, profitant de l'orientation favorable de la demande étrangère adressée au Maroc. Ainsi et après avoir clôturé l'année 2014 avec une croissance de 8,3 %, les exportations se seraient accrues de 10,9 % en variation annuelle. En revanche, les importations auraient reflué, au premier trimestre 2015, enregistrant un repli estimé à 16,6 %, en glissement annuel. Cette baisse aurait concerné particulièrement les acquisitions des biens énergétiques et alimentaires. Dans ce contexte, la balance commerciale aurait vu son déficit s'alléger de 42 %, en glissement annuel, en raison de la hausse des exportations et du reflux des importations. Cette situation se serait, par ailleurs, traduite par une amélioration du taux de couverture estimée à 15,9 points, pour atteindre 64,1 %.

Par ailleurs, et dans un contexte de modération des cours internationaux du pétrole et d'une amélioration de la conjoncture internationale, notamment celle de la zone euro, la demande mondiale adressée au Maroc devrait enregistrer une hausse de 5 %, en variation annuelle, au deuxième trimestre 2015. Les exportations marocaines devraient, ainsi, continuer de profiter de la demande adressée à l'automobile, à l'agroalimentaire et à la confection-bonneterie, alors que la stabilisation des cours mondiaux du pétrole, aux alentours de 55 dollars/baril, profiterait à la balance commerciale dont le déficit continuerait à s'alléger.

Dans ce contexte, une amélioration de 3,3 % de la valeur ajoutée des activités hors agriculture est prévue au deuxième trimestre 2015, en variation annuelle, ce qui situerait la croissance économique globale à 4,6 %, au cours de la même période.
Mercredi 8 Avril 2015 - 16:17





Nouveau commentaire :
Twitter