Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Maroc: enquête ouverte après les fatwas takfiristes d'un cheikh salafiste


Dimanche 5 Janvier 2014 modifié le Lundi 6 Janvier 2014 - 19:19

Le parquet de Casablanca a annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête contre un cheikh salafiste qui a accusé le chef d'un parti politique "d'apostasie" pour avoir appelé à interdire la polygamie au Maroc et à revoir le réglementation religieuse en matière d’héritage.




"Après les déclarations d'Abdelhamid Abounaïm qui portent atteinte à des formations organisées, une enquête sera ouverte", a annoncé le parquet dans un communiqué.

Il y a quelques jours, Driss Lachgar, le chef du parti de l'Union socialiste des forces populaires (USFP, opposition) a appelé à interdire la polygamie et à ouvrir un débat sur la part d'héritage des femmes, bien inférieure à celle des hommes.

Abdelhamid Abounaïm,,un ancien imam révoqué par le ministère des Habous et des affaires islamiques, a diffusé dans la foulée une vidéo fustigeant les propos de M. Lachgar et l'accusant "d'apostasie".

La réforme du code de la famille, initiée par le Roi Mohammed VI en 2004, a rendu la polygamie plus difficile. Elle requiert désormais l'accord de la première épouse et une autorisation du tribunal.

Cette affaire a été largement commentée dans la presse marocaine ces derniers jours, et évoquée lors du point de presse hebdomadaire tenu jeudi à l'issue du conseil de gouvernement, emmené depuis deux ans par les islamistes du Parti justice et développement (PJD).


Dimanche 5 Janvier 2014 - 13:17





Nouveau commentaire :
Twitter