Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Maroc : émouvant hommage à feu Pr. Souad Mseffer Laroussi


Vendredi 13 Juillet 2012 modifié le Vendredi 13 Juillet 2012 - 23:17




Maroc : émouvant hommage à feu Pr. Souad Mseffer Laroussi
L'émotion était grande et intense en cette salle de conférence de la Faculté de médecine dentaire de Casablanca (Maroc) où un vibrant hommage a été rendu, jeudi après midi, à feue Souad Mseffer Laroussi, "un professeur émérite", "une enseignante dévouée", "une militante engagée" et "une mère aimante et rassurante".

L'émoi était tellement profond suite à la disparition de ce praticien et enseignant, précurseur et ambitieux, que nombre de ceux qui l'ont cô toyés, ses collègues, ses anciens étudiants actuellement praticiens, ses compagnons de lutte ou encore sa proche famille, ont eu un grand mal à formuler leur témoignages qu'ils étaient invités à prononcer à l'adresse de cette pionnière de la médecine dentaire au Maroc et de l'action sociale et politique, décédée à l'âge de 62 ans le 26 juin dernier.

Feue Souad Mseffer Laroussi a formé des générations de praticiens en les sensibilisant à une pratique éthique de la profession et a marqué l'odontologie en tant qu'acteur social par la création de l'Association marocaine de la prévention bucco-dentaire, par la mise en place du module de la médecine solidaire et par la sensibilisation des étudiants à la prise en charge des personnes issus de milieux modestes, dira à l'occasion Mme El Ouazzani Amal, doyenne de la faculté de médecine et ancienne étudiante de la défunte.

Feue Mseffer Laroussi, qui s'est investie durant plus de 3 décennie dans la formation et l'encadrement de médecins dentistes, a également œuvré sur le plan international pour que cette spécialité nationale, ait sa place notamment au sein de la Fédération dentaire internationale (FDI) dont la défunte était membre du comité de développement dentaire et de promotion de la santé, rappellera Mme Ouazzani non sans mettre l'accent sur le parcours exceptionnel de cette femme "compétente, affectueuse, attentive et toujours disponible".

Les éloges vont se poursuivre plus de deux heures durant à l'adresse de feue Soud Mseffer Laroussi, cette native de Fès qui a fait ses études primaires et secondaires à la capitale spirituelle avant de regagner Bordeaux où elle allait être sacrée docteur en médecine dentaire.

Rentrée au pays, elle va participer à la constitution de la Faculté de médecine dentaire de Casablanca où elle occupera divers postes de responsabilités et formera moult compétences actuellement en exercice, sans oublier en parallèle de peaufiner ses compétences auprès des universités étrangères, efforts qui seront sanctionnés par plusieurs diplômes.

Nombres de ses anciens étudiants, actuellement responsables au sein de la faculté ou praticiens, devaient lever le voile sur les qualités pédagogiques et professionnelles de la défunte devant un parterre constitués de personnalités des mondes de la médecine, de la société civile, de la culture et autres acteurs de la vie politique et sociale, sans oublier des acteurs des secteurs des médias, dont le directeur général de la MAP, M. Khalil Hachimi Idrissi, toutes émues par la disparition de "cette enseignante, collègue, militante proche ou amie".

Exigence et compréhension, rigueur dans la réflexion, méthodologie, abnégation, générosité, sagesse, humilité, sens du partage, ambition et esprit fédérateur, étaient parmi les qualités, qui ont été mise en exergue, de la disparue feue Souad Mseffer Laroussi, cette native de Fès et qui a été sacré médecin dentiste à Bordeaux et qui a décroché d'autres titres auprès d'universités marocaines et étrangères.


Vendredi 13 Juillet 2012 - 06:43

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter